VW et Ford s'unissent dans l'électrique

©REUTERS

On savait Ford et VW en discussions pour unir leurs forces dans le développement de véhicules électriques et autonomes. Ils confirment désormais l'extension de leur alliance.

Mi-juin, les constructeurs automobiles Ford et Volkswagen  annonçaient être proches d'un accord pour collaborer au développement des voitures autonomes et électriques. Jim Hackett, le PDG de Ford, et Herbert Diess, le patron de VW, ont confirmé l'aboutissement de ces pourparlers ce vendredi, au cours d'une conférence de presse organisée à New York. Les deux groupes étendent donc leur alliance dans ce segment.

Dans l'électrique, l'alliance prévoit que Ford utilise la plateforme MEB, c'est-à-dire la base technique commune à toutes les nouvelles voitures électriques de Volkswagen, pour construire ses propres modèles destinés au marché européen dans un premier temps. La première voiture Ford qui y sera assemblée sera commercialisée en Europe à partir de 2023, avec l'objectif de produire 600.000 véhicules sur 6 ans. La production d'un second modèle est en cours.

Alliance étendue

Il s'agit d'une extension de leur alliance puisqu'en janvier, ils avaient déjà annoncé la création d'un partenariat pour la production de fourgons et de pick-ups, la production de VW dans les usines américaines de Ford et un coup de pouce du constructeur allemand pour le déploiement sur le marché européen de l'américain.  

Cette extension de l'alliance n'aboutira toutefois pas à un échange de participations croisées. Les deux groupes précisent que d'autres segments sont à l'étude pour une collaboration accrue.

Investissement dans Argo AI

7
milliards de dollars
L'investissement de VW valoriserait Argo à 7 milliards de dollars.

VW va par ailleurs investir près de 3 milliards de dollars dans Argo AI, filiale de développement des technologies autonomes du groupe américain. Cet investissement valorisera Argo à 7 milliards de dollars.

Concrètement, VW va acquérir annuellement pour 500 millions de dollars d'actions; et ce pendant trois ans. Par ailleurs, VW intégrerait dans Argo son unité de conduite autonome intelligente. Au final, le géant allemand aux multiples marques sera actionnaire d'Argo AI à parts égales avec Ford.

Le secteur automobile est bousculé par les technologies autonomes et électriques qui exigent de gros investissements se chiffrant en milliards de dollars. Pour limiter les risques et demeurer des acteurs de premier plan, les constructeurs forgent de nouvelles alliances: BMW avec, d'une part, Jaguar et, d'autre part, Daimler, mais aussi Fiat Chrysler qui a approché Renaut-Nissan avec PSA en embuscade...

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect