Zen Car veut séduire plus de sociétés en leur permettant de se garer "partout"

Zen Car aime à rappeler qu’elle est la seule société de voitures partagées électriques à Bruxelles. ©BELGAIMAGE

Zen Car va lancer son service de free float pour 25 voitures d’ici fin mai. La société de carsharing électrique veut aussi séduire davantage d’entreprises avec ses nouveaux services.

C’est une petite révolution pour Zen Car à Bruxelles. La société va s’essayer d’ici la fin mai au free-floating, c’est-à-dire que pour 25 de ses voitures, dans un premier temps, les clients pourront choisir de se garer et clôturer leur réservation ailleurs qu’aux stations Zen Car disséminées dans la ville. La condition sera de se garer dans un rayon de 1 km maximum autour des stations de recharge. "Avec le maillage que nous avons actuellement, cela veut dire que vous pourrez vous garer presque partout dans Bruxelles", explique Serge Starckmann, CEO de Zen Car.

Zen Car
  • Créée en 2011, c’est la seule société de carsharing entièrement électrique à Bruxelles.
  • Nouveau modèle

Depuis 2015, la société compte le groupe Ginion, Inventures et Serge Starckmann comme actionnaires en plus des historiques. Zen Car se redirige à fond vers le B2B pour rester pertinente.

  • Pas encore rentable

Zen Car réalise environ 700.000 euros de chiffres d’affaires et a réussi a "diminuer fortement sa perte" en 2017 mais rate la rentabilité à cause des investissements réalisés.

  • 138 voitures

Zen Car gère 138 voitures et possède 71 stations et donc 142 points recharge sur la capitale.

Un système vous avertira quand vous serez dans des zones où vous pouvez vous garer et quand ce ne sera pas possible. Avec ce développement, Zen Car s’attaque à un domaine qui était réservé à seulement deux acteurs sur la capitale, à savoir DriveNow et Zipcar.

À l’inverse des deux derniers cités, Zen Car peut se targuer d’avoir une flotte entièrement électrique. Comme la première phase du projet ne concerne que 25 voitures, Zen Car pourra déplacer les voitures quand ce sera nécessaire en même temps que le service de nettoyage. La société réfléchit aussi à des incitants pour que les utilisateurs garent leurs voitures dans les parkings auxquels ils ont accès comme les Interparking.

Serge Starckmann sait bien qu’il ne peut pas vraiment rivaliser avec les mastodontes du secteur. BMW vient d’annoncer que sa filiale DriveNow allait fusionner ses activités mondiales avec celles de son concurrent Car2Go (Daimler), de quoi créer un géant du carsharing d’une valorisation d’un milliard d’euros. Zipcar, filiale du groupe Avis Budget, est aussi un énorme acteur avec ses 12.000 voitures partagées.

La force dans le B2B

"Dans le centre de Bruxelles, il y avait une grosse demande pour ce service."
Serge Starckmann
CEO de Zen Car

Pour rester pertinent, Zen Car a donc décidé de s’attaquer au marché B2B où Serge Starckmann sait qu’il peut faire la différence. 80% de ses clients sont des entreprises. Le free floating a aussi vocation de faciliter la vente de packs aux entreprises. "Dans le centre de Bruxelles, il y avait une grosse demande pour ce service", dit Serge Starckmann. Il pense que proposer deux types de service va inciter les utilisateurs à réfléchir et à voir quand ils ont vraiment besoin d’une voiture et quand ils peuvent utiliser un autre moyen de transport.

La société a trois axes de développement B2B. Les PME achètent des packs de crédits et utilisent les voitures publiques sur les stations publiques. Le deuxième axe concerne les sociétés qui possèdent des garages ou parkings. 40 Zen Car sont ainsi privatisées pour des entreprises. "On leur place la borne. On met une voiture pour un fee mensuel et on offre le service. On fait office de gestion de flottes dédiées aux entreprises." Zen Car a un tel deal avec Belfius pour ses voitures de pool. "Le carsharing n’est pas inclus dans le cash for car, c’est fou", tacle au passage le patron.

Enfin, Zen Car insère des voitures dans les nouveaux projets immobiliers avec des partenaires comme Atenor, Equilis ou Extensa… "C’est raisonnable pour l’instant, on a que 5 ou 6 voitures dans ce segment, mais ça doit devenir notre plus grosse activité à l’avenir." Ce type de solution de voitures partagées en cercle fermé pour un immeuble est commercialisable ailleurs qu’à Bruxelles.

"D’ici le 15 mai, on va simplifier tout le modèle", promet encore Serge Starckmann. Une Zen Car se réservera maximum 30 minutes à l’avance. Ceci permet de gérer bien plus facilement la flotte et la recharge des véhicules. Dans l’application, on verra désormais le nombre de kilomètres restants dans les voitures disponibles et les véhicules avec moins de 40 kilomètres en réserve ne seront pas loués.

Zen Car promet également que le meilleur tarif sera automatiquement appliqué. Plus besoin de choisir le tarif à l’heure, à la demi-journée ou de nuit par exemple. Le système fera le calcul automatiquement à la fin de la réservation.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect

Messages sponsorisés

n