Air Belgium reçoit l'autorisation de survol de la Russie

Cette fois, la nouvelle compagnie belge Air Belgium va pouvoir enfin décoller. Elle a reçu son autorisation de survol de l’espace aérien russe.

Tous les voyants sont désormais au vert pour Air Belgium. Selon nos informations, la nouvelle compagnie aérienne belge a reçu son autorisation de survol de l’espace aérien russe. Il s’agit d’un document attendu depuis des semaines par les dirigeants d’Air Belgium. Son absence les avait forcés à reporter le démarrage officiel de leurs activités.

Le premier vol commercial était prévu le 30 avril au départ de Brussels South Charleroi Airport (BSCA), mais il a été finalement reporté au 3 juin en raison de la non-délivrance de ce fameux sésame par les autorités russes. Ses dirigeants avaient un temps pensé contourner l’espace aérien russe, mais la manœuvre aurait allongé le temps de vol de 1h30.

Par ailleurs, selon des sources proches du dossier, Air Belgium devrait organiser un vol inaugural du 6 au 8 juin à Hong Kong pour fêter comme il se doit son envol. La nouvelle compagnie s’est fixée pour premier objectif de relier la Belgique à Hong Kong au départ de l’aéroport wallon. La compagnie avait annoncé 4 vols par semaine vers la grande métropole asiatique et près de 500.000 voyageurs par an en vitesse de croisière. Dans leur plan d’affaires, les dirigeants prévoient la création à terme la création de 600 emplois directs et indirects.

Après Hong Kong, AB reliera une deuxième ville chinoise, Wuhan, jumelée avec la Wallonie. D’autres destinations devraient suivre (Pékin, Xian, Shanghai, etc.). L’ambition de ses dirigeants est de desservir des pays d’Amérique du nord (USA) et d’Amérique latine.

En attendant, elle opère des vols pour d’autres compagnies aériennes (Surinam Airways, royal Air Maroc, etc.). Et d’après le bilan, elle a déjà transporté près de 10.000 passagers pour ses clientes d’opportunités. Elle opère actuellement avec deux Airbus A340. Les deux derniers appareils seront réceptionnés en juin.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Contenu sponsorisé

Partner content