L'aéroport de Charleroi en recours contre l'Europe

©BELGA

Le conseil d'administration de l'aéroport de Charleroi (BSCA) a décidé de déposer un recours contre la décision de l'Europe de faire passer à 15 millions d'euros la redevance annuelle due par l'aéroport. Le président du BSCA se veut rassurant.

La redevance nette payée par le BSCA s'élevait, jusqu'à cette année, à 3 millions d'euros annuels. Les nouvelles lignes directrices européennes obligent désormais l'aéroport carolorégien à passer à une redevance annuelle de 15 millions à partir de 2015, avec effet rétroactif au mois d'avril dernier.

Le conseil d'administration de l'aéroport a décidé jeudi de déposer un recours contre cette décision. Interrogé par l'agence Belga, Laurent Levêque, président du CA, tient cependant à se montrer rassurant. "Les chiffres de fréquentation de l'aéroport restent bons et la délocalisation partielle de Ryanair sur Bruxelles n'a pas eu un impact aussi lourd qu'on aurait pu le craindre. La décision européenne réduit notre capacité d'investissement, mais il n'y a pas lieu de craindre pour l'avenir de l'aéroport."

Pour lui, il importait de réagir à la décision européenne, avant même l'échéance limite du 19 décembre dans ce dossier qui devrait mettre deux ans à aboutir. "Il n'est pas non plus question de prévoir actuellement d'autres compensations financières qui verraient augmenter le prix des parkings ou des billets d'avion."

Pour Laurent Levêque, il est également envisageable que la Société wallonne de gestion des aéroports introduise un recours aux côtés du BSCA.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Contenu sponsorisé

Partner content