Une compagnie aérienne lance les vols illimités

Photo prétexte, pas de lien avec Surf Air. © /Hollandse Hoogte

Surf Air lance le "all-you-can-fly", en jet et à partir de Londres.

Ces derniers mois, les annonces de projets de construction d’appareils supersoniques de taille réduite ont été très nombreuses. Mais la vraie nouveauté pourrait être le forfait illimité, "all-you-can-fly" en version originale.

La compagnie américaine Surf Air propose en effet un nouveau service depuis l’aéroport londonien de Luton permettant d’effectuer des trajets illimités dans un jet de huit places entre Londres, Zurich, Genève, Paris, Cannes et Dublin. Sans oublier Ibiza quand il faut oublier les affaires le temps d’un week-end. Coût de l’abonnement: 1.450 livres par mois (1.690 euros).

Coût de l’abonnement: 1.690 euros par mois pour rallier Paris, Genève ou Ibiza

La réservation se fait en à peine 25 secondes sur une application aussi épurée que celle de Netflix ou Uber. L’abonné sélectionne la ville de destination, puis le jour de départ, l’heure et le nombre de passagers. Le tout uniquement sur des listes déroulantes. En cinq clics (ouverture de l’appli comprise), le tour est joué. Envole-moi! Les passagers peuvent arriver à l’aéroport quinze minutes avant le décollage. La compagnie vise 1.000 abonnés dès la première année, ce qui lui permettrait d’enregistrer un bénéfice de 8 millions de livres.

Surf Air réalise l’essentiel de ses activités aux Etats-Unis mais ne cache pas sa volonté de miser sur les effets du Brexit pour capter une clientèle appelée à être toujours plus mobile.

"Nous voyons un côté positif au Brexit, a indiqué Simon Talling-Smith, le CEO Europe de Surf Air. "Il y a beaucoup de professionnels, par exemple dans les services financiers, dont les sociétés veulent déménager vers des capitales européennes, mais qui ne sont pas encore prêts à déplacer leurs familles hors de Londres." Les derniers chiffres de l’Autorité bancaire européenne, rendus publics le mois dernier, établissent que 80% des banquiers les mieux rémunérés en Europe (+ de 1 million d’euros par an) résident au Royaume-Uni (année 2015).

Surf Air possède sa flotte d’appareils – les modèles Embraer Phenom 300 et Pilatus PC-12 – mais ne gère pas elle-même les opérations de vol, qui sont réalisées par TAG Aviation, spécialiste dans l’aviation commerciale.

Lire également

Contenu sponsorisé

Partner content