A vendre: l'aéroport de la City

©BLOOMBERG NEWS

L'aéroport de London City, apprécié des hommes d'affaires pour sa proximité de la capitale britannique, est mis en vente par son propriétaire, le fonds américain GIP.

"GIP a indiqué son intention de vendre l'aéroport de London City. GIP pense que le marché est solide pour les actifs de qualité, et en particulier les actifs aéroportuaires, et que c'est le bon moment de vendre pour eux", selon un porte-parole de l'aéroport.

Parmi les nombreuses plateformes de la métropole londonienne (qui compte également Gatwick, Heathrow, Luton et Stansted), City est le plus proche du centre ville, offrant notamment un accès rapide aux quartiers d'affaires de Canary Wharf (15 minutes) et de la City (22 minutes).

Desservant essentiellement l'Europe mais aussi New York, il avait accueilli l'an dernier un record de 3,65 millions de passagers, en hausse de 8% par rapport à 2013, profitant d'un rebond des voyages d'affaires.

Mais ses ambitions sont menacées, son programme de développement prévoyant l'extension du terminal et la construction d'une nouvelle voie de roulage (taxiway) pour les avions ayant fait l'objet en mars d'un véto de la part du maire de Londres, Boris Johnson.

GIP (Global Infrastructure Partners) possède 75% de la plateforme depuis 2006, le reste appartenant au fonds américain Oaktree Capital. Ce dernier, selon le Financial Times, serait également vendeur et la cession de l'aéroport pourrait rapporter jusqu'à 2 milliards de livres (2,9 milliards d'euros) au total.

GIP possède aussi les aéroports de Londres Gatwick et d'Edimbourg, qui ne sont pas concernés par la vente.

©Hilz, Peter/Hollandse Hoogte

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect