Publicité

Air France-KLM discute du rachat d'Alitalia

©EPA

Les administrateurs d'Air France-KLM ont discuté la semaine dernière avec les commissaires gérant Alitalia pour le rachat de la compagnie italienne.

Qui s'intéresse à Alitalia? La compagnie aérienne avait été placée l'an dernier sous la tutelle d'administrateurs spéciaux après le rejet par ses employés d'un plan de redressement prévoyant des suppressions de postes et des baisses de salaires. Suite au refus opposé à cette importante restructuration, l'actionnaire majoritaire, Etihad Airways, avait alors décidé de fermer le robinet financier.

Plusieurs candidats candidats ont depuis exprimé leur intérêt pour la compagnie.

Aujourd'hui, on apprend que les administrateurs d'Air France-KLM ont discuté la semaine dernière avec les commissaires gérant Alitalia. C'est le Financial Times qui l'assure, citant des sources proches des négociations. Pourtant, il y a une semaine, Air France-KLM démentait tout intérêt pour cette opération...

Alitalia est un dossier sensible pour Air France-KLM, celle-ci ayant pris une participation majoritaire dans la première en 2009 sans jamais retoucher un centime de son investissement. Compte tenu de l'importance de l'Italie dans le marché de l'aviation européenne, la compagnie franco-néerlandaise voudrait désormais entrer dans la course au rachat, éventuellement avec la britannique easyJet.

Les médias italiens avaient annoncé plus tôt ce mois-ci qu'Air France-KLM et easyJet avaient déposé une offre commune sur la table. Une information démentie par Air France.

Alitalia a été déclarée en faillite en 2017, après que le personnel s'est opposé à une importante restructuration. L'actionnaire majoritaire, Etihad Airways, avait alors décidé de fermer le robinet financier.

©Bloomberg

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés