Publicité

Airbus décroche un contrat de 14 milliards de dollars avions en Chine

Airbus a signé jeudi avec des compagnies chinoises un contrat portant sur 102 appareils, à l'occasion de la visite en France du président chinois Hu Jintao.

Les compagnies chinoises s'engageant à se fournir auprès de l'avionneur européen sont Air China, China Eastern, China Southern, ainsi qu'une firme de location d'avions, a annoncé l'Elysée. Le contrat se décline en 50 avions A320, 42 A330 et 10 A350, a-t-on précisé de même source.
Airbus a par la suite précisé qu'il s'agissait de nouvelles commandes pour 50 A320, 6 A330, 10 A350 de type XWB, sans vouloir détailler les compagnies concernées. En revanche, 36 autres A330 correspondent à une commande antérieure. Il s'agissait d'une commande datant de fin 2007, a précisé une source proche du dossier.

La compagnie aérienne chinoise China Southern Airlines avait annoncé peu auparavant l'achat de 36 avions Airbus pour 3,78 milliards de dollars (2,66 milliards d'euros), dont six Airbus A330, pour livraison entre 2013 et 2014, et 20 A320 qui seront livrés entre 2012 et 2015. La société de leasing chinoise, BOC Aviation, filiale de Bank of China, avait elle indiqué la veille avoir signé une commande ferme de 30 A320, sans fournir de montant.

Au prix catalogue de 80 millions d'euros l'appareil, la commande se monterait à 2,4 milliards de dollars (1,7 milliard d'euros).
"C'est très porteur pour nous" dans un pays amené à être le plus important marché de l'avionneur européen, a affirmé à l'AFP M. Gallois, président exécutif d'EADS, maison mère d'Airbus. Selon lui, "c'est le fruit d'un partenariat établi avec la Chine qui a trente ans. Notre part de marché est passé de 15% il y a quelques années à 45% aujourd'hui".

"Il n'y a pas d'A380, a-t-il toutefois reconnu. La Chine en a commandé six par Southern China Airlines. Ce n'est pas une déception, je suis persuadé que la Chine sera un client important de l'A380 parce que c'est un avion tout à fait pour les grandes liaisons à partir de la Chine" en raison de sa capacité de transport "imbattable actuellement".


Selon lui, "la Chine sera présente dans le monde aéronautique, ce sera un concurrent mais c'est d'abord un marché extrêmement important. C'est 20% du carnet de commandes d'Airbus, ce sont 4.000 avions à commander dans les 20 prochaines années".

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés