Alyzia remplace temporairement Swissport à Brussels Airport

Alyzia va remplacer provisoirement Swissport tombée en faillite ©BELGA

L'entreprise française d'assistance au sol a reçu une licence pour les six prochains mois. Elle remplace temporairement Swissport, qui a déposé le bilan la semaine dernière. Elle est candidate à une licence permanente.

L'entreprise française Alyzia va opérer en tant que prestataire de services d'assistance en escale à Brussels Airport pendant les six prochains mois. C'est ce qu'a annoncé l'aéroport vendredi. Elle recevra une licence temporaire pour la manutention des bagages ainsi que l'assistance en piste. Elle remplacera donc Swissport qui a déposé le bilan la semaine dernière, laissant 1.469 travailleurs sur le carreau.

80
compagnies aériennes
Alyzia compte plus de 80 compagnies aériennes en portefeuille, dont plusieures sont également actives à l'aéroport de Bruxelles.

Suite à cette annonce, Aviapartner devenait en effet de facto le seul prestataire d'assistance au sol à Brussels Airport. Une situation impossible car Swissport s'occupait non seulement des bagages, mais aussi du remorquage des avions, du boarding ou du check-in.

Il fallait donc d'urgence trouver une solution provisoire. Rapidement une petite dizaine de sociétés de handling avaient été identifiées et contactées pour faire offre de services.

 

Deux activités

L'heureuse élue, Alyzia, va à présent entamer des négociations avec les compagnies aériennes et prendre les mesures nécessaires pour recruter du personnel, précise l'aéroport. L'entreprise débutera ses activités le 1er juillet, sous réserve de l'approbation de la DGTA (Direction générale du transport aérien). Ce nouveau partenaire sera autorisé à exercer deux activités : la manutention des bagages et l'assistance en piste. En outre, il peut également offrir des services d'assistance aux passagers (tels que l'enregistrement) et de cleaning.

Alyzia ambitionne à présent de décrocher une licence permanente à Brussels Airport

La société Alyzia est présente dans tous les grands aéroports de France (Paris, Bordeaux, Lyon, etc.). Elle compte plus de 3.000 collaborateurs opérant plus de 80 compagnies aériennes, dont plusieurs sont également actives à Brussels Airport. Elle a pour ambition de développer davantage ses activités à l'échelle internationale. Les missions pour Brussels Airport représentent une première étape de cette stratégie et la Alyzia entend profiter de l'expérience existante des membres du personnel de Swissport Belgium. Elle devrait donc engager une partie du personnel de Swissport récemment licencié.

Ce problème provisoirement réglé, l'aéroport aura ensuite 6 mois - c'est une obligation légale - pour lancer un appel d'offres pour avoir un deuxième fournisseur de ce type de services, à côté d'Aviapartner. Interrogé par Belga, Mounir Khablachi, patron d'Alyzia a fait savoir que son entreprise entendait bien décrocher cette licence permanente afin de pouvoir s'y établir de manière durable à Brussels Airport.


Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés