American Airlines ne reviendra pas sur le tarmac de Zaventem

©Dominic Verhulst / Dotch.be

La compagnie américaine American Airlines avait déjà réduit ses liaisons au strict minimum suite aux attaques du 22 mars. Elle quitte maintenant l'aéroport national pour de bon.

La compagnie aérienne American Airlines a cessé ses activités à Brussels Airport. La connexion avec Philadelphie s'était déjà muée en une liaison estivale dans la foulée de l'attentat du 22 mars, mais tant l'aéroport que la compagnie ont confirmé que celle-ci allait complètement le tarmac bruxellois.

Quelques jours après la réouverture de l'aéroport de Zaventem dans la foulée des attaques, American Airlines avait fait part de son intention de reprendre les vols entre le Philadelphia International Airport et Brussels Airport à partir du 15 juin, comme un itinéraire saisonnier.

Pour l'été 2017, une reprise était  attendue aux alentours de mai. Il n'en sera finalement rien.

"American Airlines évalue continuellement son réseau afin d'exploiter au mieux sa flotte et de maximiser sa rentabilité, tout en répondant à la demande des clients", souligne la compagnie américaine. "Nous avons dans cette optique pris la décision difficile de renoncer à la route Bruxelles-Philadelphie."

Bruxelles-Atlanta

Les responsables du Brussels Airport confirment. "Le dernier vol a eu lieu le 15 août 2016", a indiqué une porte-parole. "Un retour n'est pas à l'ordre du jour."

Une autre compagnie américaine, Delta, avait temporairement interrompu sa liaison avec Atlanta après les attentats. Ce trajet va par contre reprendre. Dès le 26 mars, Delta reliera à nouveau la capitale belge à la capitale de l'État de Géorgie. Cette liaison quotidienne sera effectuée tout au long de l'année par un Boeing 767-300, d'une capacité de 210 passagers.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés