Brussels Airlines annule 30% de ses vols vers le nord de l'Italie

© Dominic Verhulst

La baisse de la demande vers l'Italie oblige les compagnies aériennes à annuler des vols.

Brussels Airlines vient de décider d'annuler 30% de ses vols vers le nord de l'Italie dans les deux prochaines semaines en raison du coronavirus. Il ne faut pas y voir une mesure sanitaire de la filiale de Lufthansa, mais une décision commerciale. "Les gens ne réservaient plus. Il y a une forte diminution de la demande vers le nord de l’Italie. Nous observons une diminution vers toute l’Europe", explique Wencke Lemmes, directrice communication de la compagnie.

30
%
30% des vols de Brussels Airlines vers Milan Linate, Milan Malpensa, Rome, Venise et Bologne sont annulés dans les deux prochaines semaines.

Easyjet annule, elle, tous ses vols depuis et vers le nord de l'Italie. Ici aussi, cette décision intervient à la suite d'une forte baisse de la demande, provoquée par l'apparition soudaine de plusieurs dizaines de cas de Covid-19 dans les régions de Lombardie et de Vénétie, notamment. Non seulement Easyjet sent que la demande pour le nord de l'Italie diminue mais elle constate aussi une baisse de régime pour les vols concernant d'autres pays. La compagnie bon marché ne peut encore rien dire sur l'impact financier du coronavirus mais affirme suivre la situation de près.

Chômage technique?

Brussels Airlines va évidemment suivre de très près la situation. La compagnie "étudie des mesures économiques telles que le chômage technique temporaire, et a décidé d'étendre son gel des embauches à l'ensemble de la compagnie". L'impact financier est difficile à évaluer pour le moment. Brussels Airlines est actuellement à pied d’œuvre pour atteindre une marge ebit de 8% via un plan d'économies drastiques et un plan de départs volontaires. Un plan que la crise actuelle risque de chambouler.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés