Charleroi Airport ouvre son propre parking low cost

Belga ©BELGA

L’aéroport hennuyer veut faire face à ce qu’elle estime une concurrence "pirate" d’opérateurs privés qui privent BSCA d’importantes recettes.

Depuis la mi-septembre dernier et dans une relative discrétion, Brussels South Charleroi Airoport (BSCA) a décidé d’ouvrir son propre parking à bas tarifs pour, explique le CEO Jean-Jacques Cloquet, "contrer les parkings pirates qui, autour de l’aéroport, nous font perdre beaucoup d’argent depuis quelques mois".

Sur base des derniers relevés effectués, la perte de recette pour Charleroi Airport serait de l’ordre de 80.000 EUR par mois!

Après avoir tenté, via notamment des courriers adressés au Parquet et à la ville de Charleroi, de faire stopper ce que l’aéroport régional considére, arguments à l’appui, comme une "concurrence déloyale", le management a décidé, en quelque sorte, de soigner le mal par le mal!

Depuis la mi-septembre dernier en effet, BSCA a ouvert, via l’enseigne commerciale "Parking Charleroi Low Cost", quelque 500 places de stationnement face à l’ancien terminal.

"Contrairement à d’autres sociétés qui opèrent dans les environs, nous disposons évidemment de tous les permis puisque ces surfaces ont toujours été dévolues au parking" insiste Jean-Jacques Cloquet.

Afin d’être référencé, comme tous ses autres "concurrents pirates " sur les sites de réservation des compagnies low cost comme Ryanair ou Wizzair, Parking Charleroi Low Cost a signé un contrat avec la plate-forme de gestion britannique de parking via internet appelée Park Via ( groupe Park Cloud).

Tuer la concurrence

Cette dernière société organise ce type de business sur de nombreux aéroports européens et c’est par son intermédiaire que les compagnies low cost sont rétribuées pour une présence sur leurs sites web de réservation.

Après quelques semaines d’exploitation, Charleroi Airport, qui dit pratiquer des prix "étudiés pour tuer la concurrence", est très satisfait des premiers résultats engrangés.

Sollicité préalablement, Q-Park, le concessionnaire, jusqu’en 2018, des parkings de BSCA (à l’exception notoire de celui situé devant l’ancien aérogare !), n’aurait pas souhaité " organiser la riposte " aux côtés de BSCA.

Signalons enfin que l’offre de parking "low cost" de BSCA n’éteint nullement l’action en justice devant le tribunal de Commerce de Charleroi (action en cessation) lancée à l’encontre de la sprl Easy Car. Cette société, toujours selon Charleroi Airport, exploite depuis le début de cette année le plus gros parking dit "pirate" aux abords de la piste de Gosselies.

 

 

 

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés