Des dizaines de vols vers la France supprimés

©BELGA

Se rendre en France pourrait être compliqué cette semaine, en raison de mouvements de grève annoncés dans différents secteurs, et notamment celuii des transports. En Belgique, les syndicats de Belgocontrol annoncent une grève du zèle pour mercredi.

Brussels Airlines va ainsi supprimer des dizaines de vols au départ et à destination de l'Hexagone, initialement prévus mardi, mercredi et jeudi.
Les contrôleurs aériens en France protestent contre les intentions de la Commission européenne de libéraliser un peu plus le secteur. Les plans du commissaire aux Transports, Siim Kallas, doivent être présentés mardi après-midi.
L'appel à faire grève le mardi, mercredi et jeudi est soutenu par tous les syndicats du secteur aérien. L'autorité aéronautique en France a, pour cette raison, invité les compagnies aériennes à réduire de moitié leurs plans de vols.

En Belgique, les syndicats socialiste et libéral de Belgocontrol, chargé du contrôle aérien au-dessus du territoire belge, annoncent des actions de grève du zèle pour mercredi. Le personnel travaillera en suivant de près le règlement, ce qui devrait très probablement engendrer des retards pour les voyageurs, explique le secrétaire syndical Rudy Tourlamain (VSOA/SLFP). Là aussi, les organisations de travailleurs protestent contre les plans de la Commission européenne pour l'espace aérien.

La grève en France aura également des conséquences chez nous. Brussels Airlines va supprimer les trois prochains jours à chaque fois quatorze vols à destination et au départ de la France. Aucune information n'a encore été donnée pour l'aéroport de Charleroi.

Le réseau ferroviaire sera également perturbé cette semaine. Les quatre syndicats des cheminots appellent à la mobilisation pour protester contre le projet de réforme du secteur qui prévoit notamment de réduire la dette de la SNCF. Le mouvement de grève devrait débuter mercredi soir et se poursuivre jusqu'à vendredi 8h00.
Les conséquences devraient être assez limitées pour les voyageurs belges, seuls quelques trajets transfrontaliers devant probablement être perturbés. La compagnie de trains à grande vitesse Thalys pense encore pouvoir respecter l'horaire prévu.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés