Des milliers de touristes chinois de retour Liege Airport via la Russie

©Photo News

Des négociations sont en cours pour relier Liège à 8 villes chinoises. Les vols devraient reprendre en mai. L’initiative revient à UTour. Il avait déjà initié deux projets à Liege Airport avec deux compagnies aériennes russes. Mais ils se sont arrêtés après quelques mois d’opération. UTour lance de nouvelles liaisons avec IR Aero, une autre compagnie russe, avec des Boeing 777.

Bonne nouvelle en perspective pour Liege Airport, société gestionnaire de l’aéroport wallon. Ses dirigeants se montrent encore prudents, mais le site devrait de nouveau être relié à la Chine pour acheminer des touristes de l’Empire du Milieu en Belgique et dans d’autres pays d’Europe. "Des négociations sont toujours en cours et en bonne voie pour une reprise des activités en mai", nous a confié Christian Delcourt, porte-parole de Liege Airport.

"Les négociations sont en bonne voie pour une reprise des activités en mai."
christian delcourt
porte-parole liege airport

C’est la troisième initiative du genre pour des vols long-courriers entre Liege Airport et la Chine. En septembre 2016, la compagnie russe I-Fly et le tour-opérateur chinois UTour ont mis fin à leur collaboration, laquelle a permis d’attirer sur le tarmac liégeois 130.000 touristes chinois entre avril 2015 et septembre 2016. En avril 2017, UTour reprend ses vols à Liege Airport avec VIM, une autre compagnie russe, vers 8 villes chinoises (Xi’An, Shenyang, Wuhan, Changsha, Fuzhou, Taiyuan, Zhengzhou, Chengdu). Mais en septembre, l’aventure s’arrête à cause des problèmes financiers de VIM.

Des Boeing 777 à Liège

Cette fois, UTour revient avec une autre compagnie russe basée à Irkoutsk, en Sibérie. IR Aero opérera avec des Boeing 777 de 368 places. Elle réalise déjà des vols moyen-courriers avec la Chine. Au départ de Liège, il est question de quatre vols hebdomadaires pour relier l’aéroport liégeois à huit villes chinoises d’un niveau de population de 3,5 à 10 millions d’habitants. "Les avions seront bien remplis vu la taille des villes chinoises desservies", dit-on à Liege Airport. La liste de celles-ci est un peu différente des villes reliées précédemment: Chengdu, Wuhan, Fuzhou, Taiyuan, Nanchang, Jinan, Zhengzhou, Guiyang. Les vols se feront via Moscou et St-Pétersbourg.

Fort de ses expériences précédentes, Liege Airport a aujourd’hui développé une expertise dans l’accueil des touristes chinois. L’aéroport avait déjà investi dans du personnel qualifié pour accueillir les touristes chinois dans leur langue. L’aéroport de Liège a vu passer sur son tarmac 192.000 voyageurs en 2017. La concrétisation du projet chinois avec UTour lui permettra de doper cette branche d’activité qui peine à décoller. Selon des sources proches du dossier, il a besoin d’atteindre environ 500.000 voyageurs pour rentabiliser son aérogare. La Wallonie mise sur le marché chinois pour développer son tourisme (plus de 12 millions de touristes chinois ont visité l’Europe en 2017). 2018 étant l’année du tourisme Union européenne-Chine, le nouveau projet UTour ne peut que se couronner de succès.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Contenu sponsorisé

Partner content