Publicité
Publicité

EADS envisage de créer sa propre banque

Le groupe européen de défense et d'aéronautique EADS envisage de demander une licence bancaire afin de mieux gérer sa trésorerie, a indiqué le nouveau patron d'Airbus, Fabrice Brégier, dans un entretien à l'édition dominicale du journal allemand Die Welt.

"Notre maison mère EADS étudie actuellement l'intérêt de fonder notre propre banque", déclare M. Brégier.

"EADS a, avec quelque 10 milliards d'euros, une trésorerie forte et fait tout pour conserver ces liquidités à l'abri. Détenir une licence bancaire nous donnerait peut-être pour cela davantage de possibilités", a-t-il expliqué.

Publicité

Avoir sa propre licence bancaire permettrait par exemple à EADS de déposer ses liquidités directement auprès de la BCE, sans passer par les banques traditionnelles, exposées notamment aux aléas de la crise de la dette en zone euro.

M. Brégier a assuré, à ce sujet, qu'Airbus n'avait pas de plan de secours en cas d'éclatement de la zone euro, principalement parce qu'un tel évènement aurait des conséquences totalement imprévisibles.

"Nous nous sommes évidemment entretenus avec des banques et une série de conseillers. Mais même eux ne savent pas ce qui se passerait concrètement" dans cette hypothèse, a-t-il souligné.

"La seule chose sur laquelle tous sont d'accord, c'est pour dire que ce serait douloureux pour tout le monde", a-t-il ajouté.

 

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Messages sponsorisés
Tijd Connect
Echo Connect offre aux organisations l'accès au réseau de L'Echo. Les partenaires impliqués sont responsables du contenu.
Partnercontent
Partner Content offre aux organisations l'accès au réseau de L'Echo. Les partenaires impliqués sont responsables du contenu.