Fin d'été chaotique pour Ryanair, les grèves se multiplient

©REUTERS

Les annonces de grèves dans divers pays européens s'enchaînent ces derniers jours pour la compagnie aérienne low cost Ryanair. On fait le point.

Ryanair, qui n'a pas encore résolu tous ses conflits avec son personnel, va finir l'été sur de nouvelles grèves - on se souvient encore de l'été 2018 très chaotique pour la low cost. Plusieurs syndicats dans divers pays européens ont en effet confirmé ou déposé des préavis de grève. Mais quels pays et quand? Les vols belges risquent-ils d'être impactés? Tour d'horizon des pays qui risquent de faire les frais du mouvement de grogne.

• IRLANDE

Les pilotes employés par Ryanair seront en grève durant deux jours la semaine prochaine, soit les 22 et 23 août. Pour éviter cette grève, la compagnie aérienne devait formuler une contre-proposition salariale adéquate avant le 14 août, exigeait le syndicat des pilotes irlandais Forsa/IALPA. Les pilotes irlandais, comme leurs homologues britanniques, réclament des hausses salariales.

"Nous avons fait tout ce qui était en notre pouvoir pour éviter toute perturbation pour nos vols et les vacances de nos clients. Toutefois, la compagnie ne peut céder aux exigences foncièrement déraisonnables de ses salariés les mieux payés (...) à un moment où l'aviation est en crise", explique de son côté Eddie Wilson, le directeur des relations humaines de Ryanair.

• ESPAGNE

L'annonce de supprimer quelque 900 postes et de fermer les bases de Gérone et Las Palmas passe mal côté espagnol. Le personnel de cabine local de Ryanair se mettra dix jours en grève septembre, à moins que la compagnie aérienne à bas coûts ne renonce à ses projets de fermeture de plusieurs de ses bases dans le pays. Les syndicats SITCPLA et USO ont noté dans un communiqué qu'ils déposeraient formellement des préavis de grève pour les 1, 2, 6, 8, 13, 15, 20, 22, 27 et 28 septembre.

• PORTUGAL

Ici, Ryanair a annoncé la fermeture de la base de Faro, dans le sud du pays. Le syndicat portugais du PNC a déposé un préavis de grève de cinq jours à partir du 21 août.

• ROYAUME-UNI

Les pilotes britanniques du syndicat Balpa ont quant à eux annoncé des arrêts de travail pour les 22 et 23 août, puis les 1, 3 et 4 septembre pour appuyer leurs revendications salariales.

• BELGIQUE

Pas de grève en vue chez nous pour le moment. La Belgique est épargnée par les fermetures de bases de la compagnie aérienne. Notons toutefois que des perturbations peuvent toujours survenir pour les vols générés par les quatre bases où des grèves sont prévues.


Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect