Finnair: neuvième jour de grève

La compagnie aérienne finlandaise Finnair a annoncé mercredi l'annulation de 200 de ses vols, soit 65% de son trafic, au neuvième jour d'une grève de son personnel de cabine qui proteste contre une modification de leur système de repos et avec lequel les négociations sont au point mort.

"Aujourd'hui, nous opérons 35% de nos vols et transportons 48% de nos passagers", a déclaré à l'AFP Hanna-Kaisa Nurmi, une porte-parole de Finnair.

Le médiateur d'Etat Esa Lonka n'a pas encore rappelé la direction et les syndicats à la table des négociations après le rejet lundi par le personnel de cabine d'un projet d'accord négocié durant le week-end.

Le syndicat des hôtesses et stewarts, qui a lancé la grève le 30 novembre, accuse la direction de tenter de saboter un système de jours de récupération pour les heures travaillées sur long-courriers.

"Un accord mutuel nous échappe encore", a déclaré à l'AFP Kaj Schmidt, un représentant patronal et négociateur pour Finnair.

"Toutes sortes de discussions informelles fusent dans toutes les directions (...) et nous essayons de voir ce qui peut être fait dans cette situation", a-t-il indiqué.

Le mouvement a été renforcé mardi par d'autres syndicats de personnels de l'aviation, cette fois au sol, affectant également des vols charter.

Depuis le début de la grève, Finnair a dû annuler plus de 1.600 vols, dans un conflit qui affecte en moyenne plus de 9.000 passagers chaque jour.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés