Grève sauvage chez Techspace Aero

©RV DOC

Les travailleurs sont en litige avec la direction sur l'installation de caméras de sécurité, qui ne sont pas encore opérationnelles.

L'ensemble du personnel du motoriste liégeois Techspace Aero (groupe Safran) se croise les bras depuis vendredi matin. La grève, lancée sans préavis, a débuté jeudi soir sur le site de Liers, dédié aux bancs d'essai pour les moteurs d'avions. L'usine de Milmort (Herstal), qui produit des éléments de réacteurs, a suivi le mouvement.

"Ce mouvement n'a réellement aucune raison d'être"

Les syndicats sont en conflit avec la direction sur l'installation de caméras de surveillance sur le site de Liers, un ancien domaine militaire. Les deux parties négocient depuis un an les modalités de placement de  ces nouveaux appareils, destinés à renforcer la sécurité du site.

La plupart des caméras sont déjà installées, mais elles ne sont toujours pas opérationnelles. "Ce mouvement n'a donc réellement aucune raison d'être" a fait valoir la direction, qui précise que le seul objectif de ces caméras est "la surveillance de la sécurité du site, et pas des employés".

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés