L'aéroport de Charleroi fait mieux que la moyenne en 2020

©Photo News

Dans une année de crise, l'aéroport de Charleroi a fait un peu mieux que d'autres aéroports dans les vols passagers. Mais 2021 s'annonce déjà très compliquée.

C'est une légère consolation pour l'aéroport de Charleroi. Il a certes enregistré une baisse vertigineuse de 68,9% de ses passagers en 2020 (2.558.046 passagers), mais c'est mieux que la moyenne nationale des aéroports belges, en contraction de 73,1%.

"On le voyait déjà au cours de l’année que l'on faisait mieux que certains autres aéroports. En septembre et octobre par exemple, nous étions à 29%, ce qui nous plaçait dans le top 10 des meilleurs aéroports européens pendant la crise. Parmi les aéroports internationaux européens, on était même dans le top 4", détaille Philippe Verdonck, le CEO de BSCA.

-68,9%
de passagers
L'aéroport carolo a perdu plus de deux tiers de ses passagers en 2020 par rapport à 2019.

L'aéroport carolo a notamment été aidé par des compagnies comme Wizzair et Ryanair qui ont pu davantage voler que d'autres, pendant l'été notamment. Charleroi, qui a peu de long-courriers, a également moins souffert de l'arrêt quasi complet de cette activité.

Les mouvements d'avions sont en baisse de 45% d'avions sur l'année 2020. Le taux de remplissage de ceux-ci a été très fluctuant. "Nous avons eu des avions pleins en juillet et puis beaucoup moins. Cela a été continuellement les montagnes russes", témoigne le CEO. Les comptes sont en cours de finalisation, mais la perte 2020 devrait se situer entre 28 et 30 millions d'euros comme prévu.

2021, année difficile

2021 ne s'annonce pas sous les meilleurs auspices non plus. Ce lundi, ce sont les Antilles françaises, une des dernières zones orange pour voyager qui ont connue un renforcement les mesures. Si bien qu'Air Belgium va stopper ses vols vers la Guadeloupe et la Martinique qui attiraient encore pas mal de voyageurs, notamment pour carnaval.

"Le premier semestre 2021 risque d'être très mauvais."
Phillipe Verdonck
CEO de Brussels South Charleroi Airport

Verdonck aimerait pouvoir compter sur les vacances de Pâques et les ponts de mai, "mais si je dois être honnête, on voit que ça devient plus difficile avec le virus mutant. Pas mal de pays font machine arrière sur les voyages et le premier semestre 2021 risque d'être très mauvais", regrette Verdonck. Il pense donc qu'il faudra attendre juillet pour une reprise convenable, ce qui rend toute perspective de bénéfices quasi impossible en 2021 également pour l'aéroport carolo comme pour les autres aéroports de vols passagers.

Au rayon des bonnes nouvelles, on note tout de même à Charleroi que 2021 marque le trentième anniversaire de l'aéroport. "À cet anniversaire viendront s’ajouter l’inauguration de l’allongement de piste, la mise en place d’une politique de développement durable, le développement de l’esplanade ainsi que le futur bâtiment
destiné au contrôle frontière. Les projets ne manquent pas", insiste Verdonck

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés