Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

L'Allemagne prévoit de racheter 3% d'EADS à la France

Berlin rachèterait finalement moins de parts que prévu à Daimler. L'objectif de l'Allemagne est d'amener sa participation dans le groupe aéronautique européen au niveau de celle de la France.