Le patron d'EADS Amérique du Nord survit à un crash

Directeur général de la filiale nord-américaine du géant aéronautique depuis le 1er novembre 2009, Sean O’Keefe, 54 ans, avait également dirigé la Nasa jusqu'en 2005.

Sean O'Keefe, patron d'EADS Amérique du Nord et ancien chef de la Nasa, a survécu en compagnie de son fils à l'accident d'un petit avion qui aurait fait cinq morts en Alaska, a annoncé mardi le constructeur aéronautique européen.

Un ancien sénateur américain, Ted Stevens, a en revanche péri dans l'accident de l'appareil, un De Havilland Canada DHC-3 Otter, qui s'est écrasé lundi soir à quelque 500 km au sud-ouest d'Anchorage, la plus grande ville de l'Etat.

L'avion, apparemment victime du mauvais temps, transportait neuf personnes, selon un communiqué de la garde nationale de l'Alaska, qui a envoyé une équipe de secours après avoir repéré la carlingue lundi soir.

L'agence américaine de sécurité des transports (NTSB) a évoqué un bilan de cinq morts, sans fournir de détails sur le sort des survivants.

Dans un communiqué, EADS Amérique du Nord a indiqué que M. O'Keefe et son fils Kevin, 17 ans, avaient survécu à l'accident, confirmant une information donnée à l'AFP par une source proche de leur famille. Cette dernière a précisé que les deux survivants souffraient de diverses fractures et brûlures et étaient hospitalisés en Alaska.

Sean O’Keefe, 54 ans, est directeur général de la filiale nord-américaine d'EADS depuis le 1er novembre 2009. Nommé en 2001 par le président George W. Bush à la tête de Nasa qu'il avait dirigé jusqu'en 2005, son mandat avait été marqué par l'explosion de la navette spatiale Columbia en 2003.

En 1992, sous la présidence de George Bush père, il avait été ministre de l'Aviation et auparavant membre du cabinet de Dick Cheney lorsque celui-ci était ministre de la Défense.

EADS est actuellement en concurrence avec Boeing aux Etats-Unis pour remporter un méga-contrat estimé à environ 35 milliards de dollars pour renouveler la flotte d'avions ravitailleurs de l'armée de l'air américaine.

L'ancien sénateur de l'Alaska Ted Stevens, 86 ans, fait partie des victimes, a confirmé à l'AFP un porte-parole de la famille, Mitch Rose. L'ancien sénateur détenait le record de longévité au Sénat en tant qu'élu républicain.

Le président Barack Obama a rendu hommage au sénateur, pilote médaillé de la Seconde Guerre mondiale, qui avait survécu à un accident d'avion en 1978 en Alaska dans lequel sa première femme avait trouvé la mort.

Le sénateur Stevens avait été battu aux élections de 2008 après avoir siégé au Sénat pendant 40 ans. Une semaine avant le scrutin, il avait été condamné pour corruption pour avoir accepté des cadeaux d'une société pétrolière. Le verdict avait ensuite été cassé.

D'après le quotidien local Anchorage Daily News, l'avion se dirigeait vers la station touristique d'Agulowak Lodge, célèbre pour ses parties de pêche dans un des plus beaux secteurs de l'Alaska. AFP

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés