Les actionnaires de l'aéroport de Charleroi appelés à remplir les caisses

Le plan stratégique et industriel ainsi que le business plan à l'horizon 2025 de l'aéroport de Charleroi ont été adoptés. Ils doivent désormais recevoir l'aval des actionnaires et du gouvernement wallon. ©Photo News

Le plan stratégique de Brussels South Charleroi Airport a été approuvé. Il passe par un refinancement de l'aéroport à hauteur de 40 millions d'euros.

Le conseil d'administration de Brussels South Charleroi Airport (BSCA) a approuvé, jeudi à l'unanimité, le plan stratégique et industriel ainsi que le business plan à l'horizon 2025 qui lui étaient soumis. Les besoins de financement de l'aéroport s'élèvent à 40 millions d'euros, a indiqué le ministre wallon en charge des Aéroports Jean-Luc Crucke à l'issue de la réunion.

40 millions
d'euros
Les besoins de financement de l'aéroport s'élèvent à 40 millions d'euros, selon le ministre wallon en charge des Aéroports,Jean-Luc Crucke.

Cet accord permet de répondre aux demandes que le gouvernement wallon avait formulées le 1er octobre dernier. À l'époque, les autorités régionales, actionnaires de l'aéroport carolo, avaient demandé au conseil d'administration de lui soumettre une projection des besoins financiers à court et moyen termes, ainsi qu'un plan d'action à court terme garantissant la viabilité de l'activité et permettant d'atténuer les impacts de la crise sanitaire.

Une stratégie à 10 ans était également sollicitée en vue d'assurer une activité commercialement, financièrement et socialement durable dans un contexte post-Covid.

Les prochaines étapes

Jean-Luc Crucke rencontrera, ce vendredi, le président du conseil d'administration, son administrateur délégué, les secrétaires permanents des organisations syndicales ainsi que Gilles Samyn et Jean-Jacques Cloquet, représentants du groupe de travail wallon chargé de le conseiller.

La priorité sera bien entendu de rester attentif aux aspects sociaux - particulièrement à l'emploi - et environnementaux, affirme Jean-Luc Crucke, selon qui les modalités du plan approuvé par le CA "ne pourront être officialisées qu'après l'aval des actionnaires et l'approbation du gouvernement wallon".

"Les actionnaires seront amenés dans les prochains jours à s'entendre et à prendre attitude sur les besoins de financement identifiés par la société", souligne-t-il dans un communiqué.

Ce plan "exigera des efforts importants de la part de tous et nécessitera l'implication et l'adhésion de l'ensemble des forces vives et des partenaires de BSCA".
Brussels South Charleroi Airport

Un plan, des efforts

Dans un communiqué succinct, l'aéroport wallon a confirmé l'adoption à l'unanimité par son conseil d'administration d'un "plan stratégique et industriel" censé lui permettre de survivre à la crise sans précédent qui affecte le secteur du transport aérien de passagers.

Ce plan "exigera des efforts importants de la part de tous et nécessitera l'implication et l'adhésion de l'ensemble des forces vives et des partenaires de BSCA", reconnaît l'aéroport. "Sous réserve de l'accord des actionnaires, le conseil soutiendra l'équipe managériale à le déployer afin de dépasser cette crise sanitaire et développer l'aéroport de Charleroi sur le long terme", conclut le président faisant fonction du CA, Michaël Van den Kerkhove.

La Sowaer, Sambrinvest et Igretec figurent parmi les actionnaires de l'aéroport de Charleroi, aux côtés de la Sabca et, surtout, de la société Belgian Airport réunissant l'italien Save et le Holding communal (en liquidation).

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés