Publicité
Publicité

Les syndicats de Brussels Airlines vont sensibiliser le personnel aux règles de sécurité

Le personnel de cabine de Brussels Airlines est à bout. ©REUTERS

Si grèves il y a à Brussels Airlines ce week-end, au pire, elles seront "du zèle". En cause, un manque d'effectifs car le personnel est à bout.

Les syndicats (CNE, Setca, CGSLB) représentant le personnel de cabine de Brussels Airlines (SN) se sont réunis dans la nuit de mercredi à jeudi pour envisager une série d'actions à entreprendre en attendant de revoir la direction lundi. En finale, la notion de grève a été écartée, mais, comme nous l'a confié ce jeudi Didier Lebbe (CNE), "le personnel sera sensibilisé aux règles de sécurité établies par les instances internationales et que doit respecter SN, en particulier en matière de temps de travail et de repos".

Le but est d'inciter le personnel à résister à la pression de la direction pour voler avec des temps de repos réduits.

Le but est d'inciter dès aujourd'hui (les courriels sont prêts) le personnel à résister à la pression de la direction pour voler avec des temps de repos réduits et de respecter les règles à 100%. "Bien sûr, cela risque de perturber un peu les opérations car il faudra trouver du personnel de remplacement, faute de quoi les avions ne décollent pas ou alors en retard", affirme Didier Lebbe. Et d'ajouter: "Dans cet esprit, la proposition d'engager 20 ETP supplémentaires n'est qu'une nécessité opérationnelle, pas une faveur".

La deuxième décision (voir notre édition de ce jeudi) est d'"interpeller officiellement le gouvernement pour qu'il prenne ses responsabilités dans ce dossier et ne laisse pas faire la Lufthansa", poursuit Lebbe: "lors du prêt de 290 millions, l'État a donné trois ans à Lufthansa pour rembourser, faute de quoi l'État redeviendrait propriétaire. Mais propriétaire de quoi? D'une coquille vide?" Les syndicats estiment donc que le gouvernement doit agir au plus tôt.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés