Lufthansa a des raisons d'espérer

Deutsche Lufthansa constate au troisième trimestre une amélioration de la demande pour la classe premium et le transport de fret. La reprise des voyages d'affaires rassure le secteur aérien.

La première compagnie aérienne allemande, Lufthansa, a dévoilé jeudi un bénéfice net de 628 millions d'euros au troisième trimestre, triplé par rapport au troisième trimestre 2009, surpassant très largement les attentes des analystes.
Les analystes interrogés par Dow Jones Newswires prévoyaient en effet un bénéfice net autour de 390 millions d'euros pour le trimestre.
Le bénéfice d'exploitation de juillet à septembre s'établit à 783 millions d'euros, 565 millions d'euros de plus qu'au troisième trimestre de l'an passé.

Le transport de fret et le segment premium, qui regroupe les premières classes et classes affaires, se reprennent bien. Le rendement moyen, soit la rentabilité par kilomètre, est monté à 15,4% au troisième trimestre, les entreprises desserrant un peu les cordons de la Bourse pour les voyages d'affaires, passé le cap de la crise financière.

Lufthansa a cependant prévenu qu'il restait difficile d'augmenter les prix en Europe. Toutefois, elle a également fait état d'une forte demande aux Amériques, en Asie et en Océanie.

Le transporteur avait relevé ses objectifs de 2010 mercredi, à la faveur de résultats dépassant le consensus sur neuf mois.

Elle a dit jeudi qu'elle comptait reprendre le versement d'un dividende cette année, sans autres précisions.

Le bémol pour 2011 pour Lufthansa, c'est la taxe aérienne prévue par le gouvernement allemand à partir de janvier sur tous les billets d'avions au départ de l'Allemagne, d'un montant forfaitaire par billet variable en fonction de la longueur du vol : 8, 25 ou 45 euros.
Cette taxe constituera "une nouvelle charge financière" et produira "une distorsion de concurrence en défaveur des compagnies allemandes", estime Lufthansa, craignant une fuite de passagers vers des aéroports étrangers frontaliers.

Air France-KLM a relevé ses perspectives mardi. Elle doit publier ses comptes semestriels le 17 novembre.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés