Quarante millions pour Charleroi Airport d'ici fin 2020

©BELGA

La Sowaer, société régionale en charge des aéroports wallons, met les bouchées doubles pour concrétiser l’allongement de la piste, un dossier en attente depuis plusieurs années.

Deux programmes d’investissement, majeurs pour le développement futur de Charleroi Airport, sont en place pour être finalisés fin de l’année 2020.

On sait que la 2e plateforme aéroportuaire du pays, qui a accueilli l’an dernier un peu plus de 7,3 millions de passagers, connaît une croissance de fréquentation régulière. Ce rythme de croissance, rendu possible aussi avec l’inauguration des extensions du terminal, exige aussi une adaptation constante des infrastructures directement liées aux opérations.

Quels travaux?

-> La tour de contrôle: La construction d’une nouvelle tour, un moment imaginée, est aujourd’hui définitivement abandonnée.

Le projet est aujourd’hui de rénover la tour existante et, demande plus récente ici de l’Agence européenne de la sécurité aérienne (Easa), de l’équiper d’un radar de sol capable de détecter en temps réel l’ensemble des mouvements sur la piste et les taxiways.

Le cœur de cette infrastructure de détection sera logé sur le toit de la tour à rénover. "Nous sommes en train de passer le marché pour l’acquisition de ce radar de sol, soit un investissement de quelque 5 millions à ajouter à la rénovation de la tour existante, soit un engagement de la Région de l’ordre de 11 millions d’euros", précise Luc Vuylsteke, président du comité de direction de Sowaer, société en charge des aéroports wallons. À entendre le numéro un de Sowaer, l’ensemble de ce programme sera finalisé au plus tard pour la fin 2020.

-> Une piste allongée: L’autre grand dossier d’infrastructure, très attendu à Charleroi Airport, est l’allongement de la piste à 3.200 m. L’enjeu ici est très commercial puisqu’il ouvrira la porte à des vols directs notamment vers le continent nord-américain. "Nous avons bloqué dans les budgets de Sowaer une enveloppe de quelque 25 millions d’euros pour concrétiser ce programme", assure Luc Vuylsteke.

Les demandes de permis seront introduites en juillet ou au plus tard en août prochain "et le début du chantier, d’une durée de deux ans, est d’ores et déjà programmé pour juin 2018", poursuit le patron de Sowaer. Un financement assuré à 100% via les budgets de Sowaer.

Investissements complémentaires

À noter toutefois que pour satisfaire à une demande expresse de Charleroi Airport, des investissements complémentaires, de l’ordre de 3 à 4 millions d’euros, seront concomitamment réalisés pour accepter sur la piste allongée des gros-porteurs type Airbus A340.

Dès lors que le permis serait accordé sans retard (et donc sans procédure de recours!), Charleroi Airport disposerait de sa "nouvelle" piste fin de l’année 2020.

Dans cette heureuse perspective, la… quatrième tentative (depuis 1999) d’allongement de la piste carolo aura été cette fois la bonne!

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés