Rififi chez les actionnaires de BSCA, la société gestionnaire de Charleroi Airport

©Photo News

D’après la Sowaer, rémunérer seulement Belgian Airport revient à octroyer à l’actionnaire privé de l’aéroport de Charleroi un cadeau de 1,22 million. Le bénéfice à affecter est de 9,34 millions.

Casse-tête chinois pour les actionnaires de Brussels South Charleroi Airport (BSCA), la société gestionnaire de l’aéroport de Charleroi. Selon une note dont nous avons eu connaissance, la Société wallonne des aéroports (Sowaer) attire l’attention du ministre wallon de tutelle, André Antoine (cdH) sur le déséquilibre que pose l’octroi d’un dividende privilégié à Belgian Airport, l’actionnaire privilégié de BSCA et dont les propriétaires sont le groupe italien Save et l’ex-Holding communal.

"En ne rémunérant que les actions détenues par Belgian Airport, les autres actionnaires laisseraient dans la société un bénéfice à reporter de 4.400.419 euros. Il va de soi que ce bénéfice serait incorporé aux fonds propres et deviendrait ‘la propriété’ de l’ensemble des actionnaires et pas seulement de ceux qui auraient renoncé à leur dividende. Cela signifie que Belgian Airport bénéficierait d’un cadeau de 1.216.755 euros", lit-on dans la note accompagnée d’une lettre datée du 31 mai.

La note détaillée indique d’ailleurs que si l’actionnaire privé "devait lever l’option qu’il détient sur 2.580 parts, l’avantage dont bénéficierait Belgian Airport grimperait à 2.126.675 euros sans que le prix de l’option ne soit modifié".

Ce développement vient donner raison à ceux qui avaient fustigé l’octroi d’un dividende privilégié à Belgian Airport lors de la privatisation de BSCA en 2009.

Bénéfice à affecter

En effet, pour l’exercice 2012, BSCA a dégagé un bénéfice à affecter de 9,34 millions d’euros (9.343.23368 euros). D’après l’ordre du jour de l’assemblée générale ordinaire du 21 juin, il est proposé une rémunération du capital de 1,68 million d’euros (1.681.782,05 euros), soit uniquement les parts de Belgian Airport.

Ainsi, on rejoindrait le souhait de certains administrateurs qui suggèrent de laisser un maximum de moyens financiers dans les caisses de BSCA pour lui permettre de financer les investissements nécessaires, évalués à 75-100 millions d’euros pour l’agrandissement du terminal, le parking avions, etc.

"Si on peut comprendre cette préoccupation, elle n’a de sens que si tous les actionnaires renoncent à leurs dividendes. Or, ici, elle se heurte à un problème de taille. En effet, un actionnaire, à savoir, Belgian Airport (27,65% du capital) dispose, en vertu des statuts, d’un dividende privilégié correspondant à 18% du bénéfice distribuable soit, sur la base du résultat de 2012, de 1.681.782 euros. Les statuts ne prévoient pas de limite dans le temps pour l’octroi de ce dividende privilégié. Monsieur le ministre trouvera, en annexe, une courte note expliquant la conséquence défavorable, pour les autres actionnaires, de ne pas distribuer à tous un dividende équivalent au dividende privilégié", écrit Luc Vuylsteke, président du comité exécutif de la Sowaer.

Caisses wallonnes

Il indique donc qu’il serait souhaitable de distribuer à tous les actionnaires une part équivalente au dividende privilégié de Belgian Airport. Ainsi, conclut-il, "ceci permettra à la Wallonie d’engranger, via la Sogepa, un dividende de 1.681.782 euros et à la Sowaer, un dividende de 1.372.236 euros. Ces montants seront bien utiles pour le financement des aéroports (mesures d’accompagnement, service de la dette de celles-ci, financement des investissements pour la navigation aérienne, etc.)".

Au 31 décembre 2012, 7.014 maisons ont été insonorisées autour des deux aéroports wallons de Liège et de Charleroi, 1.595 habitations et 172 terrains y ont été rachetés et 273 primes ont été octroyées aux locataires et aux commerçants. L’ensemble de ces opérations représentent une enveloppe de plus de 372 millions d’euros (372.060.327 euros).

Quid des parts de l’ex-Holding communal?

L’an dernier, BSCA a enregistré un chiffre d’affaires de 91,8 millions d’euros contre 87,4 millions en 2011 (+ 5%). Environ 6,5 millions de passagers ont atterri sur son tarmac en 2012, alors qu’un an plus tôt, le site accueillait 5,9 millions de voyageurs.

Le bénéfice à affecter était de plus de 10 millions d’euros (10.469.190,57 euros) en 2011. Le groupe italien, Save et l’ex-Holding communal avaient touché un dividende privilégié de près de deux millions d’euros (1.884.454,30 euros), sur un dividende total de près de 7 millions d’euros (6.815.170,23 euros).

Les autres actionnaires ont touché un total de 4,93 millions d’euros (4.930.715,93 euros).

En 2009, le consortium Save/Holding communal rachète 27,65% des parts de la Sowaer pour un montant d’environ 11,346 millions d’euros avec une option d’achat conditionnelle lui permettant de racheter 21,24% de BSCA pour monter à 48,89%. À fin décembre 2012, l’actionnariat de BSCA se répartit comme suit: 27,94% pour la Sogepa, 22,25% pour la Sowaer et 19,16% pour Sambrinvest.

Aujourd’hui, ce sont les liquidateurs de l’ex-Holding communal qui devraient toucher les parts de celui-ci dans Belgian Airport. À rappeler aussi que la question de la cession des parts de l’ex-Holding communal n’est pas encore réglée.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect

Messages sponsorisés

n