Publicité
Publicité

Ryanair prêt à tirer parti du conflit russo-ukrainien

En dépit de la situation en Ukraine, le patron de la low-cost croit beaucoup à une reprise du trafic en Europe et ajoute vingt nouvelles destinations au départ de la Belgique.