Sabca, un siècle d’histoire aéronautique belge

©Photo News

Cent ans après sa création, la société aéronautique est redevenue entièrement belge. Le deuxième tome d'un ouvrage retraçant ce siècle d'existence vient de sortir.

Créée en 1920, la Sabca (pour Société anonyme belge de constructions aéronautiques) est la plus ancienne entreprise aéronautique belge. Dans le monde, elle est même l’une des deux seules sociétés du secteur, avec Boeing, à avoir gardé son nom d’origine ! Sa longue et riche histoire vient de connaître une nouvelle étape fondamentale avec la reprise de l’entreprise par Sabena Aerospace et  la SFPI, suite à la sortie du groupe français Dassault.

Hasard du calendrier, c’est deux semaines après la présentation du nouveau groupe Blueberry - qui regroupe désormais Sabena Aerospace et Sabca -  que sort de presse le deuxième tome retraçant les activités de cette entreprise centenaire. Écrit par Charles Mali, un ancien salarié du site de Gosselies passionné d’aviation et d’histoire, cet ouvrage est centré sur les 60 dernières années, qui ont été dominées par les programmes Mirage, F-16, Alpha Jet et Ariane. Six décennies marquées par des hauts et des bas, dont la dramatique restructuration de 2003.

Les deux livres mettent en évidence l’incroyable palette de compétences que possède l’entreprise belge, dont les techniciens ont assemblé, entretenu, réparé ou modernisé une série impressionnante d’appareils militaires. " Sabca a tout fait ", fait valoir Charles Mali, en rappelant qu’à ses débuts, la société, qui était une société sœur de la Sabena, fabriquait des petits avions civils et militaires répondant aux noms de  Cyrano, Castar, S12 ou Titan.  Par la suite, " Sabca a fait de la mécanique, de l’hydraulique, de l’électronique, des composites " ajoute-t-il, toujours admirateur. Une belle histoire qui se prolonge aujourd’hui avec de nouveaux projets comme Ariane 6 ou les drones américains SkyGuardian pour la Défense belge.

SABCA Du Mirage au siècle d’existence. Charles Mali et Nicolas Godfurnon. Mémoire de l’aviation belge, Fonds National Alfred Renard.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés