Suppression de vols chez TUI: l'inspection économique chargée d'enquêter

"Quelque 100.000 clients" sont concernés par les suppressions de vols chez TUI. ©Tim Dirven

TUI annonçait ce mardi qu'elle supprimait un quart de ses vols durant la saison estivale. La ministre de l'Économie a chargé l'Inspection économique d'enquêter sur les compagnies aériennes pour vérifier si elles s'adonnaient à des pratiques commerciales trompeuses.

Le tour-opérateur TUI Belgium a revu son plan de vol pour la saison estivale. Étant donné que trois mois de réservations ont été perdus, l'entreprise a été contrainte de réduire le programme de vols initial en attendant une demande effective.

"Il a été décidé de supprimer un ou quelques jours de vols sur une série de destinations existantes", souligne le tour-opérateur. Avec l'ouverture des frontières décidée dans l'Union européenne pour le 15 juin, "TUI a pu établir un plan de vol réaliste et garantir les voyages européens sur cette base", souligne l'entreprise.

"Toute personne qui part en vacances doit pouvoir en profiter sans souci et ne pas entendre quelques jours après la réservation que c'est annulé."
Nathalie Muylle
Ministre de l'Économie

L'entreprise compte proposer "une solution très flexible" aux voyageurs dont le vol est annulé. "Si le client répond dans les cinq jours suivant la réception de l'e-mail, il peut réserver un même voyage à une autre date et au même prix. La condition est que la nouvelle date de départ tombe au maximum trois jours avant ou après la date initiale. Si le même voyage peut s'effectuer depuis un autre aéroport belge, la modification pourra également se faire sans frais", explique TUI.

Une enquête ouverte 

La ministre de l'Économie Nathalie Muylle (CD&V) a missionné l'Inspection économique d'enquêter sur "les compagnies aériennes qui vendent des vols et les annulent quelques jours plus tard". "Toute personne qui part en vacances doit pouvoir en profiter sans souci et ne pas entendre quelques jours après la réservation que c'est annulé".

La ministre aurait reçu des mails de clients mécontents et lu beaucoup de commentaires sur les réseaux sociaux de consommateurs se plaignant de ces pratiques.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés