Un Anversois investit 18 millions sur le site de Liege Airport

©BELGA

Le groupe immobilier d’Anvers Project² s’est associé à la société Bernard Construction pour développer une offre immobilière de bureaux de 12.000m² à Liege Airport. Le projet devrait créer 450 emplois.

Les dirigeants de Liege Airport présentent un projet de développement sur un terrain de la zone économique qui entoure le site. Il vise la construction de quatre immeubles de bureaux sur une surface totale de 12.000m² au sud de l’aéroport, dans l’espace baptisé Airport City.

Le projet représente un investissement total de 18 millions d’euros. Il est porté conjointement par le promoteur immobilier anversois, Project² et la société Bernard Construction (Villers-le-Bouillet). "Nous avons été séduits par le dynamisme des équipes de Liege Airport et de la Sowaer. Nous avons bouclé le dossier en moins d’un an", a commenté Charles Wizen, CEO de Project².

Un autre projet à Mons

Pour développer le nouveau quartier d’affaires L’Escale, les deux partenaires ont constitué la société "l’Escale Liège SA" et ne comptent pas s’arrêter là. "La première phase du projet sera concrétisée sur 4.000m² et les bureaux seront disponibles fin 2018-début 2019. Mais notre ambition est d’aller au-delà des 12.000m². Nous avons déjà des contacts avec des clients pour cette première phase", renchérit Sébastien Grutman, administrateur-délégué de Bernard Construction.

Le projet devrait générer la création de 400 à 450 emplois grâce aux PME qui seront accueillies dans les bureaux.

140 millions €
La Région wallonne va consacrer 140 millions à l’aménagement de 470 ha de zones d’activité économique autour de Liege Airport.

C’est le deuxième projet du promoteur anversois en Wallonie. Les deux partenaires développent également un projet immobilier au centre-ville de Mons où sera logée la chaîne de magasins Primark.

Ce nouveau projet s’inscrit dans le cadre du développement d’une grande Zone d’activité économique (ZAE) sur une superficie de 470 hectares autour de l’aéroport wallon. "Au nord de l’aéroport, nous développons Flexport City, une zone qui sera dédicacée aux activités utilisant les infrastructures de l’aéroport et liées au fret aérien.

Un premier espace de 28 hectares sera disponible dès cette année", dit Luc Vuylsteke, président du comité exécutif de la Société wallonne des aéroports (Sowaer). "Les aéroports wallons sont des success stories porteuses d’emplois. À Liege, la Région wallonne consacrera un budget de 140 millions d’euros pour l’aménagement de la zone d’activité économique. Son développement permettra de créer 7.500 emplois directs et environ 2.000 indirects", a indiqué Maxime Prévot (cdH), ministre en charge du Développement des ZAE.

"La politique du gouvernement wallon nous permet d’attirer des investisseurs séduits par les atouts de l’aéroport (excellente localisation, connectivité idéale avec le réseau routier, service de qualité, etc.)", se réjouit Marie-Dominique Simonet, présidente de Liege Airport. Pour Luc Partoune (CEO de Liege Airport), Project² confirme l’attractivité du site.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés