Un conseil d'entreprise extraordinaire à venir chez Brussels Airlines

©REUTERS

Un conseil d'entreprise extraordinaire se tiendra lundi au sein de la compagnie aérienne Brussels Airlines. Le management y informera les représentants des travailleurs sur les "mesures supplémentaires" nécessaires pour sortir du rouge Eurowings, la filiale de Lufthansa à laquelle Brussels Airlines appartient, selon l'invitation reçue par des syndicats qui s'attendent au pire.

Encore sonnés par le "profit warning" lancé par la maison-mère Lufhtansa, les travailleurs de Brussels Airlines viennent de recevoir un second coup de massue en l'espace de deux jours. Un conseil d'entreprise extraordinaire aura lieu lundi prochain à 12h30 et les syndicats redoutent des coupes dans les effectifs. 

A ce stade-ci, on ne sait toujours pas si des mesures concrètes d'économies seront annoncés. Une allocution au personnel interviendra au siège de la compagnie après le conseil d'entreprise. 

"Lufthansa serait folle de mettre maintenant des mesures dures sur la table, à la veille de départs en vacances", souligne une source.  Mais la compagnie aérienne aura-t-elle le choix? Ce lundi, Lufthansa avait notamment souligné la concurrence féroce des compagnies à bas coûts qui mine le secteur pour justifier son avertissement sur résultats. 

Le groupe allemand a également laissé entendre qu'Eurowings enregistrerait une perte opérationnelle cette année alors que l'équilibre était visé. Au premier trimestre, traditionnellement une période faible dans le secteur aérien, Eurowings a essuyé une perte opérationnelle de 257 millions d'euros. Le management d'Eurowings a annoncé dans la foulée l'adoption prochaine de mesures de redressement. Ces mesures seront donc connues lundi, jour où Lufthansa tiendra aussi un "capital markets day" à l'attention des investisseurs.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect