UTC négocie le rachat de Goodrich pour 15,6 milliarsd USD

David Hess, CEO de Pratt & Whitney, l'une des filiales de UTC.

Le conglomérat notamment propriétaires des ascenseurs Otis, des moteurs d'avions Pratt & Whitney ou des hélicoptères Sikorsky, voudrait racheter l'équipementier aéronautique Goodrich. On parle de 15,6 milliards de dollars.

Le groupe diversifié américain United Technologies (UTC) négocie actuellement le rachat de l'équipementier aéronautique Goodrich, une opération qui pourrait s'élever jusqu'à 15,6 milliards de dollars, a rapporté vendredi CNBC.

UTC pourrait payer entre 110 et 125 dollars par action, précise la chaîne d'informations financières, ce qui correspond à une fourchette comprise entre 13,8 et 15,6 milliards de dollars.

La transaction pourrait être annoncée en début de semaine prochaine, ajoute CNBC.

Le titre de Goodrich prenait 22,73% à 114 dollars vers 22H00 GMT dans les échanges électroniques suivant la clôture de la Bourse de New York.

Le conglomérat est déjà présent à la fois dans les moteurs d'avions (Pratt & Whitney), les hélicoptères (Sikorsky), l'équipement aéronautique (Hamilton Sundstrand), les ascenseurs (Otis), et les systèmes d'air conditionné (Carrier) et de lutte contre l'incendie (UTC Fire and Security).

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés