VLM entre en liquidation

©BELGA

La compagnie aérienne anversoise VLM arrête immédiatement ses activités. Les actionnaires ont décidé de liquider la société.

SHS Aviation BV, l'actionnaire majoritaire de SHS Anvers Aviation N.V. (VLM), a décidé ce vendredi, lors d'une assemblée générale extraordinaire, de dissoudre la compagnie aérienne et de la mettre en liquidation. Elle entraîne VLM dans sa chute. 

VLM a déjà annoncé à la mi-août qu'elle cesserait ses liaisons avec Aberdeen, Birmingham, Cologne-Bonn, Maribor, Munich et Rostock et qu'elle se concentrerait désormais sur les vols charters et les lignes Anvers-London City Airport et Anvers-Zurich.

Les vols réguliers à destination de Londres City et de Zurich sont également arrêtés.

→ Cette mise en liquidation prend effet immédiatement, la compagnie aérienne arrête donc ses activités à Anvers dès ce vendredi soir. 

Deux liquidateurs ont été nommés, il s'agit de Youri Steverlynck et Birgitta Van Itterbeek du cabinet d’avocats Monard Law. Ils sont responsables des contacts avec les acheteurs potentiels. 

SHS Antwerp Aviation N.V. est une filiale de la société d'investissement néerlandaise SHS Aviation B.V., détenue à 60% par des Néerlandais. Les 40% restants appartiennent à des investisseurs chinois. SHS Antwerp Aviation est active sous la marque "VLM". 85 personnes travaillent chez VLM.

Le patron de l’aéroport anversois, Marcel Buelens, souligne que la liquidation de VLM ne signifie "pas une catastrophe" pour son aéroport. "Cela ne nous surprend pas car le redémarrage était risqué. Nous avons cherché des alternatives depuis un certain temps."

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Contenu sponsorisé

Partner content