Vols annulés: plainte à la Commission européenne contre des compagnies aériennes

Ryanair figure parmi les compagnies aériennes ne respectant pas les obligations en cas de vols annulés. ©REUTERS

Des organisations de consommateurs ont saisi la Commission européenne pour protester contre des compagnies aériennes ne respectant pas le droit des voyageurs.

L'organisation de consommateurs Test Achats, ainsi que le Bureau européen des unions de consommateurs (BEUC) ont porté plainte à la Commission européenne, contre des compagnies aériennes qui, à leurs yeux, ne respectent pas le droit des voyageurs.

L'obligation d'accepter un bon à valoir au lieu d'un remboursement, le manque d'informations ou encore les informations fausses sur les sites de réservation en cas d'annulation en sont les principales accusations.

Des obligations dont se passent Ryanair et Easyjet

La législation européenne oblige les compagnies aériennes à donner des informations sur les droits qu'ont les voyageurs en cas d'annulation des vols, et à rembourser le billet en cas de force majeure, comme une pandémie. Or, beaucoup d'entre elles (notamment Aegan, Air France, Easyjet, KLM, Norwegian, Ryanair, TAP et Transavia) ne respectent pas ces lois, note le BEUC. En outre, elles fournissent des informations incomplètes ou erronées, et ne proposent que des bons à valoir pour le vol annulé.

Le BEUC, Test Achats et onze autres organisations de consommateurs portent plainte devant la Commission européenne pour qu'elle intervienne auprès de ces compagnies et pour qu'une enquête approfondie sur les pratiques déloyales de tout le secteur soit effectuée. Ces organisations pour les droits des consommateurs signalent aussi les comportements des entreprises de l'aviation aux autorités nationales de la protection des consommateurs. De nombreuses compagnies sont en infraction, mais le dossier de plainte, au niveau européen, retient celles énumérées, ajoute Test Achats.

Depuis le mois de mars et la mise en place de mesures de confinement, nombre de vols et de voyages ont été annulés. Depuis, un bras de fer est en cours entre les autorités nationales, européennes, les consommateurs, les compagnies aériennes et les organisations de consommateurs afin de trouver une solution. Test Achats, qui centralise les plaintes des consommateurs, a déjà reçu 2.500 formulaires environ.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés