Warren Buffett investit dans l'aérien

Warren Buffett a finalement pris des participations dans des compagnies aériennes après sa mauvaise expérience du secteur. ©REUTERS

Le milliardaire américain a pris des participations dans plusieurs grandes compagnies aériennes américaines après avoir douté du secteur pendant des décennies.

Warren Buffett a cédé à l’adage "il n’y a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis". Le milliardaire américain a pris des participations dans plusieurs grandes compagnies aériennes américaines, un revirement total pour l’homme d’affaires qui avait qualifié un investissement précédent dans le secteur de "bêtise".

Berkshire Hathaway , la holding du très respecté milliardaire, détenait au 30 octobre pour 797 millions de dollars d’actions American Airlines, pour 249 millions de dollars dans sa concurrente Delta Airlines et pour 237 millions de dollars de UnitedContinental Holdings, selon un document boursier.

Warren Buffett a également pris des participations dans la compagnie Southwest, d’après la chaîne d’information financière CNBC. L’annonce de l’investissement de Berkshire Hathaway était saluée à l’ouverture de Wall Street. American Airlines a pris 1,13%, UnitedContinental Holdings 1,47% et Southwest Airlines 1,47%. Delta Air Lines reculait par contre de 0,54%.

Après une première moitié d’année difficile en Bourse, les compagnies aériennes américaines ont repris quelques couleurs grâce notamment à une baisse de leurs charges de carburants. Elles souffrent toutefois d’une forte concurrence qui les pousse à baisser leurs tarifs pour conserver leurs parts de marché.

Un précédent couac

"Le pire type de secteur est celui à la croissance rapide, qui requiert un capital significatif et qui ensuite gagne peu d’argent."
Warren Buffett

Warren Buffett a connu des déboires avec le secteur aérien. En 1989, son investissement dans les actions préférentielles d’US Air lui avait causé bien des tracas. Il avait alors décrit son achat comme une "bêtise". En 2007, dans une lettre adressée aux actionnaires de son holding Berkshire Hathaway, il était revenu sur son investissement. "Le pire type de secteur est celui à la croissance rapide, qui requiert un capital significatif pour engendrer de la croissance et qui ensuite gagne peu ou pas d’argent. Pensez aux compagnies aériennes" avait-il écrit. Il avait alors indiqué avoir dû patienter pendant des années avant de pouvoir rentabiliser son investissement et de finalement encaisser de "gros" profits à l’occasion de la revente de ses actions en 1998.

Toutefois, le secteur aérien américain a subi depuis lors une vague de rapprochements qui a permis aux grandes compagnies de dégager à nouveau des bénéfices grâce à la diminution de la concurrence. Les quatre sociétés dans lesquelles Warren Buffett a investi détiennent plus de deux tiers de leur marché domestique. En comparaison, en Europe, Lufthansa, Air-France- KLM, International Consolidated Airlines Group, Ryanair, et Easyjet ne détiennent que 47% de parts de marché. Certains analystes ne sont donc pas surpris de voir Warren Buffett investir de nouveau dans les compagnies aériennes américaines.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés