Mon argent La réponse à toutes vos questions d'argent

0,05%, le nouveau rendement de base de l'épargne chez KBC

La banque abaisse le taux de base de son compte d'épargne à 0,05%. Sa prime de fidélité reste inchangé à 0,10%.
©Photo News

C'est en petites pièces de cuivre que les banques payeront bientôt les intérêts de grosses sommes d'argent sur les comptes d'épargne.
KBC vient ainsi d'annoncer une nouvelle baisse du taux de son compte classique à 0,05% l'an (au lieu de 0,10% jusqu'ici) sur son compte d’épargne classique. Que les plus fidèles des épargnants de la banque se rassurent: la prime de fidélité reste inchangée à 0,10%, soit un rendement total de 0,15% pour un placement de 12 mois consécutifs.

La banque flamande précise que le taux de base de ses comptes d’épargne internet "KBC-Start2Save" et "KBC-Start2Save4" diminue de 1% à 0,80%. Leur prime de fidélité est réduite de 0,30% à 0,20%.

Elle explique, comme toutes les banques qui annoncent des baisses de taux depuis des années maintenant, que "la faiblesse persistante des taux du marché contraint KBC à réduire le taux des comptes d’épargne".

Ces mesures entreront en vigueur à partir du 8 décembre 2015.

©MEDIAFIN

Des taux négatifs, c'est impossible en Belgique

Peut-on imaginer descendre encore plus bas? Alors que les banques de pays comme le Danemark (un pays qui ne fait pas partie de la zone euro) offrent des taux négatifs, une telle éventualité n'est pas possible en Belgique puisque, selon la loi, le taux de base minimum doit être de 0,01% et le taux de fidélité de 25% de ce taux mais avec un minimum de 0,10%. Soit au total 0,11%, un seuil en-dessous duquel aucune banque belge ne pourra donc jamais aller (sauf changement de la loi bien entendu).

Un autre exemple surréaliste, dans le Japon des années 1990 cette fois: en pleine déflation, les contrats de crédits hypothécaires n'avaient pas prévu de seuils pour les crédits à taux variables, de sorte que des clients, au lieu de payer une mensualité à la banque, se sont vu remboursés chaque mois du fait de taux passés en dessous de zéro.

Rien de tel de possible non plus en Belgique, que les emprunteurs ne s'emballent pas. Les taux hypothécaires sont du reste davantage calqués sur les taux à dix ans (l'Olo belge à 10 ans est à 0,82% ajourd'hui, en baisse très sensible depuis la mi-juillet, où il était encore de 1,30%).

L'Etat se finance déjà à taux négatifs

0,11%
Le rendement légal minimum en Belgique, prime de fidélité comprise. On y est presque...
Les challengers des grandes banques prévoient que les grandes banques atteindront bientôt le taux minimum de 0,11%. C'est ce que déclarait encore en mars dernier Thierry Ternier, CEO de la banque en ligne Keytrade. Si les livrets sont supposés être liquides, permettant aux épargnants de faire jouer la concurrence en fonction des taux proposés, on remarque que la durée des dépoôts sur les livrets est de trois ans en moyenne.

Rappelons que les taux belges à cinq ans (et en-deça) sont en terrain négatif. Les banques réalisent donc une marge négative sur les livrets. Et si elles proposent davantage, c'est uniquement à des fins de marketing (pour attirer de nouveaux clients et leur proposer d'autres produits).

Pour les classement livrets par taux offerts, consultez par expemple le site de guide-épargne.be. Mais attention, certains carnets ne sont pas réglementés et n'offrent à ce titre pas la même garantie (dont notamment la garantie d'Etat jusque 100.000 euros d'épargne).

 

 

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés