1,6 milliard de bénéfices pour les banques belges

Avec la publication des chiffres d’ING Belgique, les résultats des principales banques belges au premier semestre 2010 sont désormais connus. Ensemble, ING Belgique, Dexia et KBC engrangent pour ces six premiers mois tout juste 1,6 milliard d’euros de bénéfice net.

A la même époque en 2009, une même addition débouchait sur une perte de 2,29 milliards d’euros. Lourdement dans le rouge, KBC affichait alors une perte nette semestrielle de 3,298 milliards d’euros, tirant les statistiques vers le bas.

Si aujourd’hui, KBC a retrouvé des couleurs, chez Dexia et ING Belgique, l’évolution est beaucoup moins spectaculaire: le bénéfice net d’ING Belgique passe de 474 millions au premier semestre 2009 à 545 millions au premier semestre 2010, tandis que Dexia se tasse, passant de 534 millions à 464 millions.

Reste une inconnue: la contribution à ce palmarès de l’autre grande banque active en Belgique, BNP Paribas Fortis. La maison-mère, BNP P, n’a en effet pas publié la contribution de son pôle belge aux résultats. Elle s’est limitée à annoncer pour ce premier semestre un résultat avant impôt de 391 millions d’euros pour le "BeLux Retail Banking". Un chiffre nullement comparable donc aux 80 millions de bénéfices publiés l’an dernier par "Fortis Banque" dont le périmètre était différent.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés