18 millions d'euros d'amendes pour RBS

©Bloomberg

Royal Bank of Scotland écope d'une amende du régulateur britannique pour n'avoir pas donné les informations nécessaires à ses clients sur les produits hypothécaires.

L'autorité britannique de régulation des marchés financiers a annoncé mercredi avoir infligé à Royal Bank of Scotland (RBS) et sa filiale NatWest une amende de 14,5 millions de livres (18,2 millions d'euros) dans un dossier relatif à des conseils donnés en matière de crédit immobilier.

La Financial Conduct Authority (FCA) a estimé que RBS et Natwest avaient manqué à leur devoir de fournir des conseils adaptés à leurs clients. Le régulateur a déclaré que deux examens des ventes depuis 2012 avaient mis à jour que la pertinence des conseils n'était pas avérée dans plus de la moitié des cas.

"Prendre un crédit immobilier est l'une des décision financières les plus importantes que l'on peut prendre. Un mauvais conseil et l'on peut perdre son logement: il est donc vital que les conseils soient adaptés", a souligné Tracey McDermott, l'un des responsables de la FCA. Or "ces deux firmes ne se sont pas assurées que leurs clients obtiennent les meilleurs conseils", a-t-il ajouté.

Le groupe bancaire, contrôlé à hauteur de 81% par l'État, a déclaré qu'il avait déjà revu ses processus de vente de crédits immobiliers pour répondre aux conclusions de la FCA.

RBS a accepté de régler l'affaire à l'amiable et a par conséquent bénéficié d'un rabais de 30%. L'amende aurait sinon atteint 20,7 millions de livres.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés