8,8 milliards de dollars d'amende pour BNP

©AFP

Le procureur de New York a confirmé être parvenu à un accord avec la banque française, qui aurait "conspiré dans plusieurs juridictions pour contourner l'embargo américain sur l'Iran, le Soudan et Cuba".

La banque française BNP Paribas a plaidé coupable de falsification de ses comptes aux États-Unis et est parvenue à un accord avec le producreur de New York : elle paiera 8,8 milliards de dollars pour solder les poursuites. 

En cause : l'opérateur français a contourné l'embargo américain frappant le Soudan, l'Iran et Cuba entre 2002 et 2009.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés