Avec YuMe, Belfius veut sensibiliser à l'après-retraite

Tout le monde s’attend à ce que la retraite soit synonyme de régression financière. Dans quelle mesure, ça personne ne le sait vraiment.

De ce constat est venue la dernière proposition digitale de Belfius lancée jeudi, YuMe. L’outil permet au client d’avoir une vue consolidée et prospective de ses finances, de simuler l’impact de tel ou tel événement au fil de sa vie: études des enfants, congé sabbatique, réduction du temps de travail, retraite, etc.

En moyenne, la pension légale représente 62% du dernier salaire.

La pension légale s’élève en moyenne à 62% du dernier salaire, rappelle Belfius. En y ajoutant les réserves constituées via l’employeur (2e pilier) et l’épargne pension (3e pilier), il reste encore un trou de 21% en moyenne. On dit bien "en moyenne": dans les faits, pour les 59.000 personnes parties en retraite au 1er semestre 2018, la médiane des réserves de 2e pilier était de… 6.470 euros. Pas de quoi aller bien loin.

Pour qui veut maintenir son niveau de vie, il y a donc intérêt à anticiper, fait valoir la banque. Qui a en magasin les alternatives au compte d’épargne si peu rémunérateur.


Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect