Crelan victime de fraude

©BELGA

L'ex-Crédit Agricole Belgique fait état d'un cas de fraude depuis l'étranger. Montant du dommage: quelque 70 millions d'euros. Aucun client n'a été impacté.

Le Crelan (ancien Crédit agricole) a été victime d'une fraude organisée depuis l'étranger, lit-on dans un communiqué. Le dommage total s’élèverait "à maximum 70 millions d’euros".

"Les faits ont été révélés par des contrôles internes. Suite à ces faits, des mesures particulières et complémentaires ont été prises afin de renforcer les procédures de sécurité interne."

Le parquet et les autorités de contrôle ont été informés et une enquête judiciaire est en cours. L'enquête est menée par la section financière de la Police Fédérale de Bruxelles, précise le parquet. "Une plainte a été déposée auprès de la police et ensuite transférée au parquet, qui a immédiatement saisi un juge d'instruction du chef d'organisation criminelle et escroquerie".

Aucun client n’a été impacté, précise toutefois le groupe. La porte-parole a également réfuté tout impact sur les résultats. "Nous présenterons prochainement un résultat positif significatif".

"Grâce aux réserves constituées dans le passé, Crelan peut supporter ce dommage sans que cela n’ait de conséquences pour ses clients et ses coopérateurs. La rentabilité intrinsèque de la banque reste intacte", rassure le CEO Luc Versele.

Plus grande fraude

Avec un montant potentiel de 70 millions d'euros, cette fraude pourrait bien s'inscrire comme la fraude la plus importante pour une banque belge. En 2010, KBC avait été victime d'une fraude au sein de son entité KBC Lease UK. Une provision de 175 millions avait alors été constituée. Au final, la banque avait pu récupérer 126 millions de cette provision. Le montant étant limité à 34 millions. Rien ne dit que dans le cas du Crelan, la banque ne puisse pas aussi récupérer une partie du montant.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect

Messages sponsorisés

n