Dexia Asset Management est cédé

Karel de Boeck, administrateur délégué de Dexia. Belga ©BELGA

Dexia et GCS Capital ont annoncé mercredi dans la soirée avoir signé un accord sur la vente de Dexia Asset Management. Une étape importante dans le démantèlement de Dexia.

Dexia et GCS Capital ont annoncé mercredi dans la soirée avoir signé un accord sur la vente de Dexia Asset Management (DAM). Dexia franchit ainsi une des dernières étapes importantes dans son démantèlement. Seule la finalisation de la cession de DexMa, la filiale spécialisée dans le financement des collectivités locales, manque encore à l'appel.

Pas d'impact sur le résultat de Dexia

Le prix de cession s'élève à 380 millions d'euros, un montant très inférieur aux 750 millions d'euros qui avaient un temps circulé, mais qui est en ligne avec la valeur évoquée par Karel De Boeck, le CEO de Dexia, devant la commission de suivi de la crise financière de la Chambre: il avait alors indiqué que DAM serait valorisé à 0,5% de ses actifs sous gestion. Des actifs qui, à fin juin, s'élevaient à 78,7 milliards d'euros.

"Ce prix de cession pourra faire l'objet d'un ajustement, usuel dans le cadre d'une telle transaction, lors de sa finalisation", précise toutefois Dexia dans un communiqué. La banque en démantèlement ajoute que cette transaction n'aura pas d'impact significatif sur le résultat consolidé du groupe et ne modifiera pas substantiellement ses ratios de solvabilité.

"Cette cession constitue pour Dexia Asset Management une opportunité de poursuivre son développement commercial et d'étendre sa plateforme actuelle à de nouvelles zones de croissance", commente Karel De Boeck dans le communiqué.

GCS Capital est un investisseur stratégique basé à Hong Kong, mais aussi implanté à Londres et Pékin, et qui se targue d'être "appuyé par des investisseurs institutionnels chinois et qataris disposant d'importantes ressources financières et stratégiques". Il est dirigé par Huan Guocang, un ancien banquier d'investissement et co-fondateur du fonds de private equity Primus Pacific Partners,

Il avait déjà été précédemment indiqué, lors de l'entrée en négociations exclusives avec Dexia, que GCS Capital comptait "approfondir les solides relations commerciales que Dexia Asset Management a développées avec ses clients institutionnels et privés, notamment la collaboration de longue date avec Belfius et Banque Internationale du Luxembourg".
Une ouverture sur le marché chinois

Mais surtout, le nouveau propriétaire apporte dans sa besace de nouvelles opportunités pour Dexia Asset Management et ses 550 employés. Il a en effet signé un accord de coopération avec ICBC, la plus grande banque commerciale de Chine, qui ouvre à Dexia AM tout le réseau de distribution d'ICBC en Chine continentale. Cela donnera également accès à l'ex-DAM à une série de produits asiatiques, qui pourront être distribués à ses clients existants.

Et si GCS Capital compte dans un premier temps travailler avec la plateforme existante de DAM, en maintenant le staff et le management, il prévoit dans le futur de créer deux nouvelles plateformes régionales, à Doha et à Hong Kong.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Contenu sponsorisé

Partner content