Dexia aurait raté les stress-tests

©REUTERS

130 banques de la zone euro ont passé les tests de résistance, et onze -au moins - n'auraient pas la moyenne, dont trois banques grecques, trois italiennes, deux autrichiennes et une belge: Dexia qui bénéficiait d'un régime particulier.

Au moins 11 banques de six pays européens pourraient avoir échoué aux tests de résistance menés à l'échelle de la zone euro, rapporte mercredi l'agence de presse espagnole EFE, citant plusieurs sources financières non identifiées.

Les résultats des "stress tests" menés par la Banque centrale européenne (BCE) et l'Autorité bancaire européenne (ABE) doivent être publiés dimanche à 12h00. Les banques ont déjà reçu certaines informations sur le déroulement des tests, dans le cadre d'un "dialogue de supervision" avec la BCE. Cette dernière communiquera jeudi à chacune d'elle les résultats des tests la concernant.

"Toute conclusion tirée de prétendus résultats finaux de l'exercice serait hautement spéculative jusqu'aux résultats définitifs du 26 octobre."
La BCE

Qui? Trois banques grecques, trois italiennes, deux autrichiennes et une belge figurent, selon les résultats préliminaires, parmi les banques recalées à ces tests, précise EFE. L'article ne donne aucune précision sur le montant des capitaux que ces établissements devraient lever et ajoute que les résultats peuvent évoluer jusqu'à la dernière minute.

Outre la banque autrichienne Erste Bank  qui a réfuté ces informations de presse, les autres banques citées par EFE sont les italiennes Banco Popolare, Monte dei Paschi di Siena et Banca Popolare di Milano, les grecques Alpha Bank , Piraeus Bank et Eurobank, la portugaise Millennium BCP et la belge Dexia . L'agence espagnole ajoute, sans mentionner leur nom, qu'une deuxième banque autrichienne et une chypriote devraient aussi avoir échoué.

En Belgique, six banques ont été examinées: Argenta, Axa Banque Europe, Dexia, Belfius, KBC et Bank New York Mellon et selon  nos informations l'une d'entre elles n'aurait pas réussi.

Dexia a certes bénéficié d’un traitement particulier dû à son profil de banque en résolution. Selon EFE, Dexia aurait raté le test.

Malgré son passage sous la supervision de la BCE, la banque Degroof a évité l’exercice.

• Conséquence sur les marchés? L'euro a reculé après la publication de ces informations, passant sous 1,27 dollar, et les principaux marchés boursiers cédaient du terrain. L'indice Stoxx des valeurs bancaires de la zone euro abandonnait 0,1% à 10h19 GMT.

"Ça ne provoque pas beaucoup de remous mais ça freine la tendance", a commenté Basil Petrides, trader de Beaufort Securities.

Qu'est-ce qui a été testé? Ces tests, conjugués à une "revue de la qualité des actifs" (AQR) des banques, visent à mesurer la capacité de résistance des banques à divers scénarios économiques, y compris un scénario "stressé" de récession, de montée du chômage, de chute des prix immobiliers et de ralentissement continu de l'inflation, pour déterminer si elles doivent lever des fonds propres afin de renforcer leur solvabilité. La BCE, qui soumet à ces tests quelque 130 banques de la zone euro, assumera à compter du 4 novembre la supervision de l'ensemble du secteur.

  • Deux scénarios ont été pris en compte:
    - Le premier, dit "central", est fondé sur les prévisions économiques faites en début d'année par la Commission européenne pour la période 2014-2015, prévisions étendues par la BCE à l'année 2016. Elles ont été revues en baisse depuis.
    - Le second, dit "stressé", intègre des risques souverains, de crédit et de marché ainsi que de possibles aléas liés aux produits de titrisation, au coût de financement et à l'évolution des taux.
  • Les établissements concernés doivent être en mesure d'afficher un ratio de solvabilité "common equity tier one" (CET 1) de 8% au minimum dans le cadre du scénario central et de 5,5% dans celui du scénario stressé.

• Que peuvent faire ceux qui ont échoué? Les banques qui échouent aux stress tests auront 15 jours pour présenter un plan de recapitalisation. Elles disposeront ensuite de neuf mois pour le mettre en place dans le cadre du scénario extrême et de six mois dans celui du scénario de base.

 

©BELGA

 

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect