Dexia poursuit France2 en diffamation

C'est une émission d'Envoyé spécial sur l'endettement des collectivités qui est visée par la banque dans sa plainte.

Dexia a fait citer devant le Tribunal Correctionnel de Paris France Télévisions à la suite du reportage "Villes en faillite", diffusé sur France 2, le jeudi 10 mai 2012, dans le cadre de l'émission "Envoyé spécial". Dexia reproche à ce reportage un traitement caricatural à charge de la question pourtant complexe de l’endettement des collectivités locales.

"La ligne éditoriale choisie par la rédaction consiste en effet à rendre Dexia responsable de tous les maux des collectivités locales et à lui imputer – en contradiction avec la réalité - le fait d’avoir cherché à tromper ses clients", explique la banque dans un communiqué.

"Les nombreuses inexactitudes factuelles et contre-vérités qui émaillent ce reportage, la pratique qui consiste à enregistrer des collaborateurs de Dexia à leur insu pour ne retenir que certains extraits de ces enregistrements, le recours à des témoins anonymes, laissent perplexe quant au sérieux du travail de vérification, d’analyse et quant à la prudence qu’appelait le traitement d’un tel sujet", estime encore Dexia.

VIDEO: L'émission d'Envoyé Spécial

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés