1

Dexia vend sa dernière franchise commerciale: Israël

©Bloomberg

Dexia a vendu sa participation de 58,9% dans Dexia Israel Bank. Il s'agit d'une étape importante dans le programme de résolution du groupe bancaire.

Et voilà une nouvelle épine hors du pied de Dexia : Dexia Israël. Dexia Crédit Local a en effet conclu un accord concernant une transaction de gré à gré au sujet de la cession de toutes ses actions dans Dexia Israel Bank (Dexia Israël), annonce le groupe en résolution ordonnée Dexia dans un communiqué dimanche. Avec cette vente, Dexia clôture son programme de cessions obligatoires de ses franchises commerciales. Il s'agit donc d'une étape importante dans le plan de résolution du groupe.

Le prix?  674 shekels israéliens (158,5 euros) par action, soit quelque 82 millions d'euros.

Déjà à l'époque de Jean-Luc Dehaene, Dexia négociait pour revendre sa filiale en Israël. ©BELGA

Lors de l'assemblée générale de 2011, Jean-Luc Dehaene -alors président du groupe- avait annoncé qu'il "pensait que cette filiale serait vendue à l'été". Il aura fallu sept années de plus.

Certes Dexia avait reçu des offres. La Banque de Jérusalem a manifesté son intérêt à plusieurs reprises ces dernières années. Des discussions avaient été entamées avec des candidats. Mais au final, la banque désormais résiduelle, avait toujours refusé toute vente. 

Dexia Israël était sous contrôle de Dexia Crédit Local depuis février 2001. Mais cette filiale était surtout sous le feu des critiques pour ses activités de financement des colonies en Palestine. "Allez-vous consacrer le produit de la vente au dédommagement des Palestiniens spoliés par les colonies israéliennes?", clamait un actionnaire à l'époque. 

Les actions de la banque, important acteur des services bancaires aux collectivités locales en Israël, sont cotées à la Bourse de Tel Aviv (DXIL).

"Avec cette vente, Dexia a mené à bien le programme de cession obligatoire de ses principales franchises commerciales, faisant partie des engagements pris par les Etats belge, français et luxembourgeois dans le cadre du plan de résolution ordonnée approuvé par la Commission européenne en décembre 2012", commente Dexia.

L'impact de cette vente sera comptabilisé dans les comptes consolidés du groupe au 1er trimestre 2018.


Lire également

Contenu sponsorisé

Partner content