Publicité

L'Italie envisage une aide de 40 milliards pour ses banques

©Bloomberg

Les banques italiennes souffrent de 360 milliards de prêts douteux et ont subi de plein fouet la chute des Bourses suite au vote sur le Brexit. Rome pourrait injecter quelque 40 milliards pour soutenir les établissements.

L'Italie pourrait injecter 40 milliards dans le secteur bancaire, selon des "initiés" qui se sont confiés à l'agence de presse Bloomberg.

Le gouvernement italien proposerait du capital ou des garanties bancaires. L'ampleur de l'aide accordée n'a pas encore été arrêtée définitivement.

Les banques italiennes souffrent de 360 milliards de prêts douteux et font face aux taux d'intérêts bas, avec comme conséquences un chiffre d'affaires en berne. Dans la foulée du référendum britannique qui a amorcé une sortie de la Grande-Bretagne de l'Union européenne, les bourses ont sévèrement chuté vendredi. Une dégringolade que les banques italiennes ont subi de plein fouet, avec des pertes de plus de 20%.

→ Quel type d'aide?

"Nous envisageons diverses formes d'un possible soutien mais aucune décision n'a encore été prise", a dit le porte-parole, se refusant à tout commentaire sur les informations de la presse locale voulant, entre autres choses, que Rome compte entrer au capital des banques en difficulté par le biais d'une nouvelle émission de dette publique d'une quarantaine de milliards d'euros.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés