Publicité
Publicité

La facture Fortis progresse encore pour le contribuable

3,5 millions d'euros de frais d'avocat, tel est le montant déboursé par l'Etat dans l'action en contestation du démantèlement introduite par l'actionnaire chinois Ping an.