Les effectifs et les réseaux d'agences de Crelan et Axa seront "inévitablement rationalisés"

©Photo News

Philippe Voisin, le CEO de Crelan, a confirmé que la banque allait procéder à une rationalisation de ses effectifs et de son réseau d'agences après le rachat d'Axa Banque. Il estime cependant qu'il est encore beaucoup trop tôt pour dessiner la forme de la nouvelle entreprise.

Interrogé sur l'impact qu'aura l'opération sur le personnel, Philippe Voisin a en partie confirmé les craintes des syndicats et des franchisés. "Il est certain que 1+1 ne sera pas égal à 2", a répondu le CEO de Crelan en référence à une formule employée par le délégué SETCa Yves Flamand. "Une rationalisation interviendra inévitablement, demain ou après-demain", a-t-il concédé, tout en promettant que cela sera fait "de manière responsable et transparente".

"Chacun a sa propre stratégie. Ce n'est pas parce que les autres agissent d'une manière que nous allons procéder de la même façon. Nous pouvons nous en émanciper."
Philippe Voisin
CEO de Crelan

Les premières questions portaient sur l'ampleur du réseau cumulé des deux banques, qui comptent 1.141 agences au total, toutes franchisées. Il a rappelé que Crelan avait déjà réalisé une cure d'amaigrissement au cours des dernières années. Selon lui, cette dernière a moins fait parler d'elle que ce que ses concurrents ont pu faire, car elle a été menée "dans une logique de dialogue".

"Chacun a sa propre stratégie. Ce n'est pas parce que les autres agissent d'une manière que nous allons procéder de la même façon. Nous pouvons nous en émanciper", a-t-il déclaré.

"Une journée historique"

La priorité de Crelan est dorénavant l'intégration d'Axa, a souligné Philippe Voisin. Crelan caresse aujourd'hui l'ambition de devenir une banque universelle de proximité. Crelan a déposé 540 millions d'euros sur la table pour mettre Axa Banque dans son escarcelle. Une entreprise "miroir", selon le directeur général. "Autant acquérir quelque chose dont on maîtrise parfaitement le métier", a-t-il justifié.

"Il s'agit d'un journée historique pour Crelan", s'est encore enthousiasmé Philippe Voisin. "Nous voulions changer de division et une opportunité est née."

L'accord a été officialisé vendredi matin, alors que les deux entreprises étaient en négociations exclusives depuis l'été. "La gestation a été longue, mais l'accord englobe en réalité quatre opérations", a expliqué Philippe Voisin. Crelan a acquis les activités bancaires d'Axa en Belgique, tandis que Crelan Insurance est passée dans le giron d'Axa, qui entend ainsi renforce sa position de leader belge sur le segment non-vie. Axa entre par la même occasion dans le capital du groupe Crelan à hauteur de 9,9%. Un accord de distribution exclusive des produits non-vie d'Axa a également été passé avec Crelan. Dans le segment vie, le partenaire exclusif de Crelan est Allianz.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect