Les quatre grandes banques belges lancent un réseau commun de distributeurs

©iStock

BNP Paribas Fortis, Belfius, KBC et ING ont noué un accord pour créer une plateforme commune de distributeurs de billets.

Les quatre grandes banques du royaume ont annoncé mercredi souhaiter "unir leurs forces pour créer un réseau optimisé de distributeurs qui assurerait une disponibilité d’argent liquide sûre tant pour les consommateurs que les commerçants", indiquent-elles dans un communiqué commun.

©Mediafin

Le "Big Four" apporte ainsi sa réponse au problème, parfois criant, de manque de disponibilité d’argent liquide dans certaines parties du pays. Plusieurs régions rurales sont touchées par ce manque de guichets automatiques, mais les grandes villes ne sont pas épargnées pour autant.

A Bruxelles, la fermeture de la dernière banque du quartier Sainte-Alix, à Woluwe-Saint-Pierre, avait suscité un certain émoi le mois passé. Elle signifiait la disparition du dernier ATM du secteur, soit un réel problème pour les aînés pas encore rompus aux différentes méthodes de paiement électronique.

Hors des agences

"Le nouveau réseau (...) offrira, sur base de besoins réels et de paramètres géographiques objectifs, une disponibilité optimalisée d’argent liquide dans un périmètre défini", précisent les banques. "Grâce à cette initiative, 95 % de la population belge devrait avoir accès à un distributeur à une distance maximale de 5 km."

"Grâce à cette initiative, 95 % de la population belge devrait avoir accès à un distributeur à une distance maximale de 5 km."
BNP Paribas Fortis, Belfius, KBC, ING.

Les premières machines de cette nouvelle structure doivent faire leur apparition à la mi-2021

Ces automates seront placés "le plus possible" en dehors des agences. Alors que chacune des quatre enseignes a annoncé depuis deux ans une réduction plus ou moins importante de la voilure de son réseau physique, cette plateforme leur permet de dissocier le sort des appareils de retrait de celui de leurs bureaux. "La présence du cash sera indépendante des décisions prises en matière de réseau d’agences bancaires", soulignent-elles.

Le déclin du cash

La Belgique est encore loin d’être un pays "cashless", mais les établissements bancaires du pays aiment rappeler que la circulation de l’argent liquide est en chute libre. Selon une étude commandée par Febelfin, la fédération du secteur financier, quelque 90% des Belges ont une préférence pour les paiements électroniques.  Le nombre de transactions effectué par ce biais (carte, Payconiq, smartphones, etc.) a ainsi bondi de 70% depuis 2012, selon Febelfin. Sur la même période, le nombre de retraits aux distributeurs a baissé de 12%.

39 milliards d'euros
Montant total des retraits
Les Belges ont retiré 39 milliards d'euros aux 7.869 distributeurs de billets que compte le pays en 2018.

Le nombre de guichets automatiques a dès lors aussi fortement baissé: on comptait 7.869 distributeurs en Belgique en 2018 contre 8.613 en 2016. Avec 670 guichets automatiques par million d’habitants, notre pays se trouve dans la moyenne européenne.

Pourtant, si le nombre de paiements en liquide a chuté, c’est aussi parce que les banques encouragent les transactions électroniques. Limiter la circulation des billets comporte des avantages évidents en termes de sécurité. Cela représente aussi des coûts en moins: un réseau d’ATM doit être entretenu et approvisionné. Les économies d’échelle potentielles d’une plateforme commune pourraient dès lors être réelles.

Initiative similaire

Cette initiative est ouverte "à toute banque disposant d’une réseau de distributeurs automatiques de billets en Belgique", ajoutent-elles.

Elles ne sont pourtant pas les premières à avancer sur ce terrain. En novembre, Argenta, Axa Banque, Crelan, vdk et bpost annonçaient la création d’une joint-venture en charge de leur réseau d’automates de retrait. Une collaboration qui entraîne la suppression de leur réseau propre. BNPPFortis, Belfius, KBC et ING n’ont rien communiqué en ce sens, et donneront plus de détails quant à leur plateforme dans les prochains mois.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés