Les résultats d'Ageas portés par la Chine

©Thomas De Boever

La contribution remarquable de l'Asie et plus particulèrement de la Chine, associée des taux de change favorables, ont permis à l'assureur belge d'enregistrer des résultats de bonne facture sur les six premiers mois de l'année.

Ageas a signé un beau premier semestre 2015, soutenu par une progression significative des encaissements et du résultat net par rapport à l’année passée. L'encaissement total a augmenté de 21% à 16,6 milliards d'euros, essentiellement porté par les activités asiatiques. L'effet de change favorable sur l'encaissement total est de 13% depuis le début de l'année.

Le bénéfice net de l'assurance pour les six premiers mois de 504 millions d'euros représente une hausse de 48%, dont 12% liés à un effet de change favorable. Le bénéfice net en vie a crû de 34% à 382 millions d'euros alors que le bénéfice net des activités non-vie et autres assurances a plus que doublé à 122 millions d'euros.

"L'Asie, en particulier la Chine et la Thaïlande, a été le principal moteur de l’amélioration de nos résultats, avec une solide performance intrinsèque, soutenue par la hausse continue des volumes, des taux de change favorables et des résultats d’investissement exceptionnels en Chine", a commenté Bar De Smet, CEO d'Ageas.

En revanche, en Belgique, le total des encaissements a reculé de 3,1 milliards d’euros à 2,9 milliards d’euros, essentiellement en raison de l'environnement de faibles taux d'intérêt qui perdure et affecte négativement la vente des produits d'investissement à court terme. Au Royaume-Uni, l'encaissement total a légèrement progressé à1,2 milliard d'euros et inclut un effet de change favorable

La perte nette du Compte général au premier semestre s’établit à 35 millions d'euros, dont 24 millions d'euros sont dus à une nouvelle hausse du passif RPN(I). Fin juin, ce passif s’élevait à 491 millions d'euros. Les charges opérationnelles ont augmenté à 25 millions d'euros. Globalisé avec le résultat de l’assurance, cela donne un bénéfice net pour le Groupe de 469 millions d'euros au premier semestre.

Enfin, le groupe a décidé de lancer un nouveau programme de rachat d'actions, portant sur ses actions ordinaires en circulation, pour un montant de 250 millions d'euros. Les actions rachetées seront détenues comme actions propres. Ageas proposera à ses actionnaires l'annulation des actions rachetées, sous réserve des actions nécessaires pour couvrir les plans d'actions accordés au senior management. Le rachat d'actions n'affectera pas la solvabilité des activités d'assurance.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect

Messages sponsorisés

n